Calogero en plein « Centre Ville » pour une ode à la vie nocturne !

Un hommage vibrant et festif au monde d’hier à savourer pleinement en images !


• « Tandis que moi je sors quand la ville dort … » ⇒ Emmené par le tube « La Rumeur » puis le mélancolique « Celui D’En Bas », le huitième et dernier album de Calogero bénéficie depuis quelques semaines maintenant d’un nouvel élan promotionnel. Ainsi, c’est le titre « Centre Ville » qui fut envoyé aux radios au mois de février, en renfort à l’opus éponyme ayant déjà séduit pas moins de 100 000 acheteurs. Le temps de ce troisième single festif à souhait, écrit par son ami Benjamin Biolay – avec qui il n’a pas manqué de travailler, pour l’anecdote, sur d’autres chansons qu’il reste à peaufiner – le chanteur rend hommage à la vie nocturne, au monde d’avant.

Si cette vie paraît si lointaine à l’heure où nous écrivons ces lignes, surtout pour cause de mesures sanitaires en vigueur certes contraignantes mais néanmoins nécessaires, Calogero profite de la mise en images du titre pour raviver ces bons moments. Ceux qu’il nous tarde bien évidemment de retrouver pleinement, et de marquer nos mémoires d’agréables souvenirs. Alors, nous le retrouvons tout d’abord en virée en plein centre ville, accompagné de deux demoiselles avec qui il est bien parti pour faire la fête jusqu’à pas d’heure, tandis que tous trois rejoignent une boîte de nuit où la fête promet de battre son plein.

Vous en conviendrez, c’est là l’occasion rêvée pour l’artiste de convier ses musiciens, de sortir sa bonne vieille guitare électrique, et de s’adonner à une session live exceptionnelle et on ne peut plus électrique pour les heureux fêtards. Calogero réveille la magie de la nuit à merveille, et nous laisse entrevoir habilement, avec bienveillance et espoir, un retour à la normale que nous espérons suffisamment proche. Idéal pour nous permettre de nous abandonner à une nostalgie finalement ponctuée de bonnes ondes ! Regardez !



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *