Marghe affirme sa liberté sur l’énergique « Va Là-Bas » !

marghe clip va là-bas alefa

En renfort de la sortie de son premier album, l’artiste s’adonne à une mise au point sans équivoque !


• « T’empêche pas de voler … » ⇒ Ce dernier weekend d’août marquait l’arrivée de l’un des albums incontournables sur lequel jeter son dévolu de toute urgence en cette rentrée, à savoir celui de la très talentueuse Marghe, grande gagnante de la 10ème saison du célèbre télé-crochet The Voice pour rappel. Au gré de l’excellent « Alefa », porteur de douze véritables pépites aussi éclectiques qu’introspectives et sensibles, la jeune artiste nous emmène au plus profond de son univers et de ses influences. Elle y explore volontiers ses joies, ses peines, ses doutes, ses failles, ses envies les plus folles, mais retrace aussi cette « Nouvelle Vie » qui s’offre à elle depuis plus d’un an maintenant, et cette aspiration à partir défendre sa passion, sa musique, jusqu’« Au Bout Du Monde ».

En renfort de cette parution, Marghe a choisi de miser sur « Va Là-Bas », clôturant le disque à merveille, et de l’illustrer en conséquence. Le temps de ce hit potentiel aux accents tout à fait exotiques, communiant avec ses influences et ses origines, la demoiselle célèbre sa liberté et propose une mise au point et invite quiconque recevra son message à suivre sa propre route. Et ce quoi que l’on puisse en dire. Car en effet, il est question d’assumer pleinement ses choix, de se réserver et se protéger au mieux quant à ces derniers pour les porter à bout de bras en toutes circonstances, de manière à éviter critiques et remises en cause extérieures non attendues.

Vous l’aurez compris, Marghe se laisse porter par ce que lui dicte son cœur. L’essentiel résidant dans le fait d’être fière de chaque pierre qu’elle apportera à son édifice. Ce pour demeurer la plus épanouie possible, la plus encline à se surpasser et à apprendre, continuer d’expérimenter pour finalement trouver cet état de quiétude tant chéri. Et pour mettre en images cette pensée si sincère et poignante, quoi de mieux que de compiler un été bien chargé sur les routes de France à la rencontre de son public ? Sans plus attendre, prolongez vos vacances pendant les trois prochaines minutes, et plus encore, car à savourer sans modération, au même titre que l’ensemble d’« Alefa » pour lequel nous nous sommes entretenus avec son initiatrice le temps d’une interview à venir très prochainement ici-même ! Libérez vos sens, vivez pleinement chaque instant, et bon voyage !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LES DERNIÈRES INTERVIEWS