Bella Poarch mène sa révolution sur son nouveau single « Dolls » !

bella poarch clip dolls self-titled ep

La jeune star continue de plus belle un combat acharné pour la liberté !


• La suite des événements ! ⇒ Reprenons le récit là où nous nous étions arrêtés, il y a déjà un peu plus d’un an, alors que Bella Poarch entamait sa très prometteuse carrière musicale en proposant l’efficace et incontournable « Build A Bitch », son tout premier single. Doté de son clip aux accents véritablement post-apocalyptique et futuriste, celui-ci nous emmenait, souvenez-vous, dans une réalité invraisemblable. Une réalité où les hommes y façonnent leur petite amie idéale, sur mesure, depuis une boutique dédiée. Par ce biais, l’artiste rendait compte d’un malaise palpable, très actuel, selon lequel les critères de beauté sont parfois bien arrêtés, prédéfinis. Cela ne laissant que peu de place à l’acceptation.

Alors, Bella Poarch donnait de la voix et se soulevait contre cette forme de patriarcat. Elle rappelait de fait que les femmes ne sont pas des objets, des biens de consommation. Chacune vit avec ses petits défauts qui définissent pleinement le fait d’être unique, charmante à sa juste valeur. Au gré du visuel, d’ailleurs, l’intelligence artificielle de sa poupée qu’elle y campe montrait ses failles, sa sensibilité, et décidait de prendre sa revanche, de rétablir l’ordre par tous les moyens possibles. Par la présente, elle montait une véritable armée, avec l’appui de ses consœurs, en quête de l’insurrection.



Aujourd’hui, la demoiselle nous revient avec « Dolls », nouvel extrait d’un tout premier EP éponyme à paraître le 12 août prochain. Le temps de ce nouveau single, tout aussi puissant et conscient, Bella Poarch poursuit son récit. Nous la retrouvons après la fin des événements de « Build A Bitch », dans un monde à feu et à sang, où les femmes se voient tristement mal en point. Toujours en pleine recherche de vengeance, la co-interprète de « INFERNO » choisit de prendre le problème à bras le corps et de le résoudre directement à la source. Ainsi, elle se rend dans les quartiers de la firme à l’origine de ces robots. Ce dans le but d’en anéantir le cerveau des opérations, incarné à l’écran par le streameur Dream.

Une fois sur place, une machine encore plus puissante, endossée par l’exceptionnelle Grimes, va lui donner du fil à retordre. Ce jusqu’à, en tout cas, qu’un imprévu joue en la faveur de la jeune star de TikTok, et  réveille sa conscience la plus intrinsèque, fasse en sorte d’unir leurs forces pour ce même combat pour la liberté. Vous l’aurez compris, « Dolls » est un hymne résonnant d’acceptation et d’émancipation, révélant plus que jamais la force féminine à tous égards.


bella poarch artwork ep dolls

 

 

• Tracklisting « Dolls » :

01. Build A Bitch
02. Dolls
03. Living Hell
04. No Man’s Land • ft. Grimes
05. Villain
06. InfernoSub Urban & Bella Poarch

 

 

 


Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LES DERNIÈRES INTERVIEWS