PinkPantheress et WILLOW nous offrent l’enivrant « Where You Are »

pinkpantheress willow clip where you are

Plongez dans l’univers de PinkPantheress avec son tout premier clip !


Artiste à suivre ! ⇒ Vous ne connaissez pas encore PinkPantheress ? Il est maintenant temps d’y remédier. Aujourd’hui âgée de 21 ans, Gemma Victoria Walker – alias PinkPantheress – est très tôt attirée par la musique et la scène. Durant son adolescence, elle fait ainsi partie d’un groupe reprenant des titres de My Chemical Romance. Pop-punk, K-pop, R&B… Ses influences sont variées, si bien que la jeune femme n’hésite pas à expérimenter.

En 2021, l’artiste gagne en popularité sur TikTok, plateforme sur laquelle elle cumule désormais 1,3 million d’abonnés. Dans un style pouvant rappeler certains morceaux de Doja Cat, ce sont ses chansons « Attracted To You » et « Pain » qui permettent au phénomène PinkPantheress de prendre de l’ampleur. La jeune britannique sort ensuite d’autres singles et dévoile, en octobre 2021, sa première mixtape. Intitulé « to hell with it« , le projet se compose de 10 titres et s’inscrit dans la lignée des morceaux ayant fait connaître la jeune femme sur la toile.

Un début de parcours qui paraît couler de source et qui se poursuit aujourd’hui avec la sortie du tout premier clip de PinkPantheress. Une étape importante qu’elle franchit en très bonne compagnie. En effet, ce vendredi 22 avril, l’artiste révélait « Where You Are », en duo avec nulle autre que WILLOW ! Ayant récemment partagé des titres avec Avril Lavigne, Machine Gun Kelly ou encore Siiickbrain, cette dernière adopte un style aux inspirations de plus en plus punk.

Co-écrit par Hayley WilliamsJosh FarroSkrillex, ​Mura MasaPinkPantheress et WILLOW, « Where You Are » est ainsi un parfait mélange entre les univers respectifs des jeunes femmes. La voix presque juvénile de PinkPantheress contraste avec le timbre plus grave de WILLOW tout en s’y alliant avec justesse. Ensemble, elles évoquent les incertitudes pouvant survenir lorsque l’on perd quelqu’un de vue. Des doutes qui s’accompagnent d’une production semblant venir tout droit des années 2000.

Quant au clip, celui-ci est réalisé par BRTHR, à qui l’on doit notamment les vidéos « Chemtrails Over The Country Club » de Lana Del Rey et « Rare » de Selena Gomez. Entre couleurs néons et obscurité d’une soirée underground, les plans s’enchaînent et nous immergent dans une sorte de rêve psychédélique. De quoi accentuer l’aspect enivrant du morceau.



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LES DERNIÈRES INTERVIEWS