Julien Doré et Eddy De Pretto partagent « LARME FATALE » !

julien doré eddy de pretto clip larme fatale reedition aimée encore

Deux artistes d’exception pour une première collaboration à ne pas manquer !


• « Elle est pas belle la vie … » ⇒ Face au succès incontestable de son dernier album « aimée » paru l’an dernier (ndlr : écoulé à près de 300 000 exemplaires), et qu’il dédie à sa grand-mère de par son intitulé, Julien Doré en prépare actuellement une toute nouvelle version. Celle-ci pointera d’ailleurs le bout de son nez dans quelques semaines seulement, alors à vos agendas. En effet, l’artiste vous attend dans les bacs et sur toutes les plateformes digitales dès le 26 novembre prochain.

Au programme, pas moins de neuf titres supplémentaires pour ce qui constituera tout bonnement l’extension « AIMÉE ENCORE ». Parmi les nouvelles chansons, l’interprète de « Waf » – en featuring avec ses chiens Simone et Jean-Marc – retrouve pour la première fois son confrère et ami Eddy De Pretto. Tous deux signent ainsi l’enivrante ballade « LARME FATALE », composée par le prodigieux Tristan Salvati, et révélée quelques heures plus tôt par surprise, clippée à l’occasion. Une collaboration tout à fait efficace et bienvenue, à ne rater sous aucun prétexte !



• Les mots contre les maux ! ⇒ Avec « LARME FATALE »Julien Doré et Eddy De Pretto s’attaquent avec légèreté et conscience aux maux qui rongent notre société, cette génération précisément. Effectivement, avec leurs simples mots, les deux talents évoquent les tracas et maux du quotidien tandis que le tiraillement occupe les esprits, noircit les cœurs et laisse tristement tendre vers la dépression, le désarroi, le manque d’envie et d’entrain. Déboussolé, l’être humain s’expose malgré lui à ce mode de vie où marquer un temps d’arrêt pour prendre du recul semble impossible, pourtant nos acolytes ravivent avec ferveur l’espoir, davantage en images d’ailleurs.

Le clip, effectivement, nous ramène à la définition même de l’ennui. Pas nécessairement celui qui divise et isole, mais celui qui fait réfléchir, prendre conscience. De fait, lorsque Julien Doré sonne chez l’auteur de « Désolé Caroline » et que la discussion peine à se voir entamée, rien de mieux que de laisser la créativité parler, s’adonner à une communion en musique en piano/voix. Et davantage d’ailleurs lorsqu’une panne de courant impromptue semble prête à gâcher, sans succès, les festivités.


julien doré aimée la tournée 2022


 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julien Doré (@jdoreofficiel)


Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOTRE DERNIÈRE INTERVIEW !