Billie Eilish face à sa notoriété le temps de « NDA » !

billie eilish clip nda happier than ever

La jeune prodige songe-t-elle à retourner dans l’anonymat ?


• Face à la célébrité, et à ses démons ! ⇒ En l’espace d’une demi-décennie, Billie Eilish est tout bonnement passée de l’anonymat le plus pur à une surexposition médiatique sans précédent. Tout débute pour la jeune prodige à l’âge de treize ans, nous sommes alors en 2016. La star en devenir, qui était loin de s’imaginer à quoi s’attendre en un laps de temps record, inondait alors les ondes avec l’imparable ballade « Ocean Eyes ». S’il aurait pu s’agir là d’un simple coup de chance, tandis que le single aura permis à son autrice de se hisser parmi les sommets des divers classements à travers le monde, l’histoire aura prouvé le contraire. Et ce tant son talent incomparable et son aura lui auront permis d’enchaîner les records stratosphériques sans fléchir.

Donc, lorsqu’elle présente fin 2018 les premiers extraits de son premier album « WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO ? », publié en mars l’année suivante, Billie Eilish réitère et signe davantage de hits en puissance. De « bury a friend » à « bad guy » en passant par « wish you were gay » ou encore « you should see me in a crown » parmi tant d’autres. Le succès est forcément plus retentissant que jamais, les récompenses pleuvent, la communauté de fans s’agrandit… Mais tout ceci a un prix. C’est ici ce qui aura d’ailleurs inspiré la demoiselle pour son nouveau single « NDA », le cinquième extrait de son deuxième album « Happier Than Ever » à paraître ce vendredi 30 juillet.

Quelque temps après avoir révélé le léger et festif « Lost Cause » au clip sulfureux, Billie Eilish se confronte à présent à ses démons et à sa célébrité. Sur une production qui rappelle l’empreinte artistique de son premier disque de par ses lignes de basse profondes et ses synthés distordus, la demoiselle explique comment elle gère au quotidien son statut, et comment elle se protège alors que son quotidien a basculé. Elle revient effectivement le temps de « NDA » sur son investissement immobilier à l’âge de dix-sept ans, sur la clause de confidentialité qu’elle a fait signer à un jeune homme qu’elle aura rencontré, mais aussi sur la probabilité de changer de vie, de disparaître et de retrouver sa liberté d’avant notoriété.

Le clip, réalisé par ses soins, voit Billie Eilish évoluer seule dans la nuit au milieu de la route, alors que le danger et l’insécurité s’emparent des lieux. Une manière idéale pour métaphoriser, selon nous, cette idée que les dommages collatéraux du succès puissent arriver de toute part sans que nous en soyons forcément avisés, mais que nous avons eu la folie de provoquer malgré nous au gré de nos choix. Pour anecdote, le visuel que vous vous apprêtez à voir a été tourné en une seule prise, n’implique ni doublure pour l’interprète de « Therefore I Am », ni effets spéciaux pour les voitures défilant à toute vitesse. Regardez !



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOTRE DERNIÈRE INTERVIEW !