Tove Lo nous l’assure : « No One Dies From Love »

Un clip qui aborde l’amour comme un bien de consommation !


Tove Lo nous donne rendez-vous pour « A musical sci-fi love story » ⇒ Le clip a été tourné dans la ville de Mexico et est réalisé par le duo brésilien Alaska. On y retrouve l’artiste d’origine suédoise dans un univers de science-fiction. Avec ses allures futuristes et ses silhouettes robotiques, il n’est d’ailleurs pas sans nous rappeler le film « Ultra Dramatic Kid » de Muddy Monk illustrant son projet musical.

Mêlé à une ambiance rétro, nous retrouvons l’auteure et interprète de « Habits » dans une maison d’inspiration années 70. Tove Lo feuillette un vieux magazine dans lequel elle tombe sur une publicité qui retiendra son attention : « Annie 3000 », « She will change your life forever ». Elle commandera ce robot qui s’avérera être sa nouvelle partenaire amoureuse.



• Un clip qui nous questionne sur la consommation de l’amour  On y suit le destin tragique d’un personnage condamné à souffrir perpétuellement à cause de peines amoureuses. Cependant comme le titre nous le rappellera, « personne ne meurt d’amour ». Adage rappelé jusqu’à l’outro par un docteur réparant le cœur de cette personne blessée afin qu’elle puisse revenir à la vie. Tove Lo l’a en effet délaissée pour un autre robot qu’elle a commandé et duquel elle s’est éprise.

Celui-ci ressemble plus à un humain que son prédécesseur et semble mieux correspondre à Tove Lo. Doit-on y voir une métaphore des relations amoureuses, consommés à la chaîne jusqu’à trouver chaussure à son pied ? Le clip nous situe en effet dans une ambiance seventies, proche du début de la société de consommation. En outre, faut-il voir l’être aimé comme un être manipulable, un robot prenant la forme qu’on lui souhaiterait ?


ToveLo_NoOneDiesFromLove_2022_Cover


En tout cas, Tove Lo réussit son coup avec ce single pop et ce clip qui marque les esprits et par lequel elle s’impose par son pouvoir et sa féminité caractéristiques ! Elle dépasse ainsi un thème de fond délicat pour en faire un single des plus dansants : « Ce que j’ai l’impression de faire le mieux, c’est de faire des ruptures amoureuses des chansons sur lesquelles on peut danser ».

Avec la sortie de « No One Dies From Love », Tove Lo en a profité pour annoncer la sortie de son propre label Pretty Swede Records ! L’artiste s’apprête également à partir en tournée, en commençant par les États-Unis, puis nous ferra le plaisir de passer par l’Europe. Tove Lo est bien de retour, pour notre plus grand plaisir !


Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LES DERNIÈRES INTERVIEWS