Angèle et Damso offrent « Démons » en version orchestrale !

angele damso demons version orchestrale musee beaux arts paris

Depuis le Musée des Beaux Arts de Paris, le duo sublime son incontournable hit !


• Une surprise de taille ! ⇒ Il y a de ces amitiés transcendantes qui se révèlent tout à fait inspirantes, profondes et sincères. Celle entre Angèle et Damso en est le parfait exemple ! Si beaucoup de divergences pourraient tendre à les opposer, leur connexion n’en est que davantage authentique tandis que chacun n’hésite pas à plonger dans l’univers de l’autre avec intérêt, curiosité, bienveillance et respect. Tout commence lorsque le rappeur belge propose à la jeune chanteuse, également originaire du plat pays, de le rejoindre sur sa tournée de 2017, tandis qu’elle n’est encore que peu connue du grand public. Par la suite, nos deux acolytes se retrouvent autour de « Silence », sur l’album « Lithopédion » et matérialisent ainsi une véritable alliance au-delà même de la musique.

La suite logique, vous en conviendrez, voulait donc qu’Angèle renvoie l’ascenseur à son acolyte. Et bien évidemment, c’est chose faite pour les besoins de son deuxième long format « Nonante-Cinq » paru en décembre dernier. Ce alors qu’elle convie Damso sur l’irrésistible « Démons », l’un des singles phares de l’opus, intensément plébiscité par les fans. Quelques mois plus tard, face à un succès incontestable et incommensurable, le duo a décidé d’offrir à ses supporters une petite surprise, teasée quelques jours avant sa divulgation tout fraîchement effective. De fait, les deux artistes ont choisi d’extérioriser leurs démons en version orchestrale cette fois-ci, le temps d’une session inédite captée depuis la chapelle des Petits Augustins en plein cœur du Musée des Beaux Arts de Paris !

À la réalisation, Aelred Nils s’est attelé à la tâche, côté son, Étienne et Félix Pozzo assurent le bon déroulement de la performance. Le tout pour un rendu somptueux produit à l’occasion par l’équipe de La Blogothèque. Regardez !



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LES DERNIÈRES INTERVIEWS