Solal Roubine dévoile son premier titre prometteur “La Vie”

solal roubine

 Le jeune artiste nous livre un morceau digne d’une pop fraîche et ensoleillée !


Solal Roubine, jeune artiste de 24 ans de pop indie aux influences néo-soul vient de dévoiler son premier titre et clip. “La Vie” est un morceau prometteur pour le début de carrière de ce jeune talent venu des Hauts-de-Seine. A mi-chemin entre funky pop et chanson française, le tout saupoudré d’électronique, voilà la recette du succès pour Solal Roubine. Digne de la nouvelle génération de pop ultra fraîche,  “La Vie” est un titre entêtant et attachant. Et, bonne nouvelle, l’auteur, compositeur, interprète a d’ailleurs déjà annoncé un premier EP à paraître au printemps 2022 !


. Un “clown sensible” à découvrir Solal Roubine a toujours baigné dans la musique grâce à une famille de musiciens. Il avait formé à ses 14 ans un groupe de rock avec son ami d’enfance. Maintenant Solal Roubine se démarque par sa “feel-good” musique et en 2019, son talent est récompensé. Il finira finaliste du prix Ricard Live Music. Il y avait d’ailleurs été qualifié de “clown sensible”, appellation avec laquelle il semble plutôt en accord: Ricard Live m’avait mis dans une catégorie « Clown sensible » pour un petit article, je trouve que c’est ce qui décrypte parfaitement le truc”, avait-il confié à Musicaléomentvotre.

A noter également dans vos agendas qu’il jouera en première partie de Terrenoire le 3 décembre à Chelles (93).  

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Solal Roubine (@solalroubine)


. “La Vie”, un titre qui oscille entre rires et larmes On ne peut pas s’empêcher de se déhancher sur ce morceau d’indie pop sur fond de musique électronique, et pourtant, en y regardant de plus près, “La Vie” n’est pas si gai que ça. Solal Roubine nous raconte son mal-être dans les paroles: “Elle me dit qu’elle m’aime mais c’est pas vrai /J’suis dans des galères avec elle / Elle me fait signe, de lui ressembler / J’suis qu’un imbécile, j’crois que j’vais flancher”. Ces paroles sont joliment illustrées dans un clip à l’allure rétro qui annonce un rencard raté dans un bowling désert. A la fin du clip,  Solal Roubine échangera son rôle avec l’employé du bowling, qui repartira lui avec la jeune femme du date. Dans ce clip à la fois blasé et drôle, l’artiste oscille entre clown sensible et loser romantique et sait nous toucher.

Si vous aimez des artistes tels que Miel de Montagne, ou encore Baron.e, et la pop indie de manière générale, c’est un artiste à suivre d’urgence !



 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOTRE DERNIÈRE INTERVIEW !