G-Eazy fait appel à Demi Lovato pour « Breakdown » !

g-eazy demi lovato clip breakdown these things happen too

Le duo partage un single on ne peut plus efficace en l’attente du nouvel album du rappeur d’Oakland !


• En route vers le nouvel album ! ⇒ Nous sommes en 2014 lorsque le rappeur d’Oakland dévoile au grand public son troisième album studio « These Things Happen ». Ce premier véritable projet de sa carrière à être signé et distribué en major rencontre immédiatement le succès, fort de singles imparables tels que « I Mean It » ou encore le prémonitoire « Almost Famous ». Dès lors, G-Eazy assoit convenablement sa notoriété et poursuit brillamment sur sa lancée. Ainsi, il divulgue entre 2015 et 2020 pas moins de trois albums tout aussi brillants les uns que les autres, porteurs de tubes immanquables et intemporels par la même occasion. Nous pensons notamment à « Me, Myself & I » en duo avec Bebe Rexha ou encore le radiophonique « Him & I » partagé avec son ex-compagne Halsey.

Sept ans après ce fameux opus qui lui aura permis de mettre un réel coup d’accélérateur sur son parcours, G-Eazy s’apprête à lui en offrir une suite. En effet, au début de ce mois de septembre, il dévoilait le sobrement intitulé « The Announcement », annonçant alors l’arrivée du très convoité et attendu « These Things Happen Too », suite logique programmée pour ce vendredi 24 septembre. Peu après, il teasait la sortie très prochaine d’un duo avec Demi Lovato sur ce qui s’appelle « Breakdown » désormais disponible, à découvrir en images ci-dessous !



• Quand le passé nous rattrape … ⇒ Le temps de ce nouveau single qu’est « Breakdown »G-Eazy et Demi Lovato se donnent la réplique sur une dynamique mid-tempo, plutôt estampillée pop, et luttent de fait contre leurs démons respectifs, mis en lumière pour cause d’exposition médiatique indubitablement trop importante. D’une part, le rappeur évoque l’idée de se mentir à soi-même pour se rassurer, prétendre que tout va bien alors que la pression autour de lui se veut particulièrement étouffante, déstabilisante. Mais impossible de poursuivre ainsi lorsque prendre sur soi devient un exercice trop périlleux, et que se sentir seul bien qu’entouré, face au reste du monde, finit par faire perdre la raison et/ou se renfermer, ne plus se reconnaître soi-même.

La mise en images, confiée à Daniel CZ, collaborateur de longue date de Gerald Earl Gillum de son vrai nom, voit ce dernier et l’interprète de « Melon Cake » faire à nouveau face à leurs démons. Tous deux se retrouvent d’abord isolés, livrés à eux-mêmes, et ramenés à ces épisodes douloureux qui auront tristement marqué leurs actualités respectives dans les médias. Lorsque tous deux viennent à se rencontrer hors de leurs prisons mentales, plus facile d’entrevoir la lumière du jour malgré les intempéries, pour espérer traverser ces difficultés ensemble et se relever encore plus fort que jamais !


Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *