Yungblud fidèle à lui-même dans « fleabag » !

Quoi qu’il arrive, le chanteur restera le même, que ça vous plaise ou non !


Le nouveau single ! ⇒ Très prolifique suite à la parution de son deuxième album « Weird! » en décembre dernier, notamment à cause du report de sa tournée face aux mesures sanitaires alors en vigueur, Yungblud a vite su se remettre au travail et retourner assidûment au studio pour concocter de nouvelles chansons en vue d’un troisième et nouveau long format qui ne saurait tarder à pointer le bout de son nez. Parmi ces créations figure l’inédit « fleabag » fraîchement divulgué sur toutes les plateformes de streaming, dans lequel Dominic Harrison – de son vrai nom – en profite pour livrer un coup de gueule puissant quant à la bien-pensance.

Effectivement, au gré de cet efficace hommage au punk alternatif des années ’90 sur le plan instrumental, Yungblud exorcise ses démons. « J’ai écrit « fleabag » dans une période très sombre de ma vie, lorsque beaucoup dans mon entourage avaient des attentes quant à ce que je devrais être » confie-t-il au détour d’un communiqué de presse. Ce dernier avoue même avoir été dégoûté par les jugements extérieurs à son égard, si bien qu’il se sentait tel un paria, plus seul que jamais. « Quand quelqu’un s’attend à ce que tu devrais être ou détiennent leur propre version de ta vérité, ça fout en l’air ton cerveau parce que tu commences à penser “peut-être qu’ils ont raison, peut-être qu’ils savent ce qui est le mieux pour moi, peut-être que je devrais changer ma façon d’être” » poursuit-il.

Conscient que sa personnalité puisse déranger, il clarifie cependant que ce qu’il est devenu aujourd’hui, Yungblud ne le doit qu’à sa ligne de conduite exemplaire, tant il a su ne jamais se détacher de ses véritables valeurs et principes, rester le même en toutes circonstances tout en faisant abstraction de toute forme de conformisme pouvant nuire à son intégrité. « Personne ne devrait déterminer comment tu dois t’exprimer à part toi-même » affirme le britannique. « Tu es brillant, tu es beau, belle, tu es individuel rien qu’en respirant. »

De fait, le chanteur explique que « fleabag » est un coup de pied contre le monde, ses amis, sa famille et certains fans qui ne comprennent pas qui il est, voudraient qu’il change. « Je suis qui je suis. Tout ce que je veux c’est répandre de l’amour et suivre mon cœur? J’ai toujours dit aux gens de n’être qu’eux-mêmes, parfois je devrais me remémorer ce message moi-même. » conclut-il.



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *