Lola Dubini : découvrez son album feel good “Je Te Le Dis”

“Je Te Le Dis”, un premier album efficace et lumineux


• Bienvenue dans l’univers de Lola Dubini ! ⇒ Nous avions déjà pu faire quelques pas dans son monde musical au fil de son spectacle mêlant humour et chanson ainsi qu’en écoutant ses nombreuses collaborations. Désormais, la jeune artiste peut le clamer haut et fort, son premier album “Je Te Le Dis” est disponible, en chair et en os (et même en vinyle) ! L’occasion de dévoiler au grand jour les titres qui restaient encore inconnus de son public jusqu’ici, parmi les 14 de la tracklist.

L’album s’introduit sur le single catchy Pourquoi On S’aime, que nous avions pu découvrir le mois dernier, accompagné d’un clip truffé de références cinématographiques. Le reste de l’opus s’inscrit dans cette même lignée : des chansons pop très solaires, sur fond de guitare acoustique et de mélodies entraînantes. Le morceau “Je Te Le Dis” l’illustre parfaitement. Sur un air agrémenté de quelques sonorités latino en prime, Lola nous chante une invitation à positiver qui nous donnera vite envie de danser sur le refrain. Pas étonnant qu’il ait donné son titre à l’opus, c’est un beau résumé !

Lola aborde à plusieurs reprises le thème universel de l’amour. Sur “Apprends-Moi” par exemple, une chanson plus douce mais toujours aussi rayonnante relatant une belle histoire d’amour, ou encore sur “À Notre Façon” et “C’était Pas Nous“. Dans “D’accord D’accord“, que certains spectateurs ont pu entendre en live lors de son spectacle, c’est une amitié qui semble se transformer en relation plus profonde.

De son spectacle sont aussi tirés “Plan Cul“, “Complexe“, deux chansons on ne peut plus honnêtes et sur un ton plus humoristique, que vous pourrez apprécier, le sourire aux lèvres on en est sûrs !

Néanmoins, Lola Dubini sait aussi mettre de côté les blagues et se montrer plus transparente. “Oublie-Moi” montre alors une certaine vulnérabilité et fait allusion au harcèlement, qu’elle a pu subir plus jeune mais aussi sur les réseaux sociaux. Des critiques qui sont aussi évoquées sur l’émouvant morceau “Dans Le Mille“. Une magnifique ballade au piano.



Côté collaborations, on savoure les harmonies sur le dansant Tu Seras La Dernière” avec Boulevard des Airs, l’hymne féministe de l’album “Mon Héroïne” avec Joyce Jonathan ainsi que “Le Café Des 3 Colombes” avec Patrick Fiori. Une belle conclusion !



Avec des chansons conviviales et solaires, Lola nous offre donc un premier album réussi, un moment de liberté et de bonne humeur, comme une soirée d’été autour d’une guitare, que l’on ne peut qu’accueillir à bras ouverts dans les circonstances actuelles. Une voix toujours aussi impressionnante, mise en valeur par de jolis textes et des mélodies contagieuses !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *