Hoshi explore l’amour éternel dans « Et Même Après Je T’Aimerai » !

Hoshi réalise le parfait hymne aux sentiments inconditionnels !


• L’amour en toutes circonstances ! ⇒ Ce sont pas moins de treize nouvelles chansons qui garniront l’extension du dernier album de Hoshi, « Sommeil Levant ». Généreuse, l’artiste y promet donc bien des surprises, sur lesquelles elle demeure relativement mystérieuse néanmoins. De quoi permettre à la fameuse réédition de se faire désirer de plus belle ! Mais avant d’en découvrir l’ensemble du contenu, la jeune artiste offre un second souffle à son dernier tube en lice. Initialement dévoilé fin janvier dernier, « Et Même Après Je T’Aimerai » se révèle cette fois-ci en images. Idéal pour patienter comme il se doit en compagnie de la jeune prodige !

Dans « Et Même Après Je T’Aimerai »Hoshi rend tout bonnement hommage à l’amour qui l’anime. Celui qui n’a pas de limites, celui qui la rend plus vivante que jamais, celui qu’elle est prête à défendre corps et âme contre vents et marées. Car la demoiselle est certaine d’une chose, c’est que sans amour, la vie semble bien plus fade et dénuée de sens. Alors, lorsqu’il s’agit de mettre en images cet inédit de taille, elle mise sur la sobriété certes, et pourtant celle-ci abrite en elle bien des complexités à notre sens.

Voici notre ressenti après un premier visionnage. Si Hoshi nous apparaît seule, dans sa chambre, livrée à elle-même, elle semble davantage encline à rebondir, coûte que coûte. Et ce malgré la solitude, grâce à cet amour qui lui fait perdre la raison, et qui l’emplit d’espoir par ailleurs bien qu’elle doive se confronter aux tracas et à l’incertitude. Alors, elle matérialise comme elle peut son désir infini de se laisser porter par les sentiments, presque innocemment. Mais comment redonner un peu de saveur à la vie ?

Pour ce faire, c’est un véritable petit cocon qu’elle se façonne, et une porte vers un lendemain lumineux. Un endroit rassurant où les arts et la créativité se répondent, et ravivent la flamme d’un cœur qui ne bat que pour l’amour quel qu’il soit. Celui-ci même traduit à l’écran par ce cœur brisé, pièce maîtresse du rendu à notre sens, qui pourrait laisser penser que Hoshi ouvre une sorte de faille spatiotemporelle où la tranquillité est pleinement palpable de par le vide ambiant, loin du chagrin, de la mélancolie. Le tout en vue de repartir du bon pied, d’apporter la sérénité, et l’amour encore plus détonnant que jamais.

Une petite merveille, de nouveau, à découvrir d’urgence ci-dessous !



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *