Sexion D’Assaut : « Le Retour Des Rois » est prêt, mais …

… Il faut trouver un terrain d’entente !


• Un projet en attente ⇒ Cela fait déjà six ans que la Sexion D’Assaut au complet n’a pas sorti de projet, depuis « L’Apogée » donc. Si, en fin d’année dernière, Lefa annonçait lors de son concert à La Maroquinerie de Paris qu’ils reviendraient très vite dans les bacs avec le tant attendu « Le Retour Des Rois », il en est pour l’instant tout autre selon Maître Gims qui, lors d’un entretien avec 20 Minutes, a tenu à expliquer les raisons et les complications rencontrées qui font qu’à l’heure actuelle, le disque est inexploitable.

Celui qui s’apprête à dévoiler son troisième opus « Ceinture Noire » le 23 mars prochain, composé de 40 nouveaux titres, dont les singles « La Même » en collaboration avec Vianney et « Loup-Garou » sur lequel il a invité Sofiane tous deux dévoilés quelques minutes plus tôt, a expliqué que si tout s’était passé à l’amiable avec une entente entre les différents partis, le nouvel album de la Sexion D’Assaut serait sorti en fin d’année 2017.



• Que retenir ? ⇒ Maître Gims a expliqué que le retour de la Sexion D’Assaut dépend uniquement de deux paramètres, à savoir une entente entre lui-même et le label Wati B qu’il a quitté quelques mois plus tôt. Mais il s’agit aussi du positionnement d’autres artistes tels que Black M. En effet, tous ont su évoluer en marge de la Sexion D’Assaut et aimeraient avoir tous leur implication à juste titre dans l’élaboration du projet sur les plans de production.

Maître Gims a confié à 20 Minutes« C’est compliqué parce que je n’en fais plus partie (ndlr: du label Wati B) et que le label ne veut pas que j’investisse. Or, depuis la Sexion, j’ai évolué, et je ne me vois pas être juste leur chanteur. C’est la même chose pour Black M, qui voudrait aussi avoir son mot à dire. » À noter que Maître Gims aurait proposé à Wati B d’investir la moitié des coûts de production afin de mener à bien la sortie du nouvel album tant attendu de la Sexion D’Assaut, espérant trouver une entente notamment pour ceux qui attendent « Le Retour Des Rois ». Une situation qui met l’artiste dans l’embarras, d’autant plus qu’il ne communique plus, selon le journal, que par avocats interposés avec son ancien label.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *