Sasha Alex Sloan se confie sur son album « I Blame The World »

sasha sloan i blame the world

« I Blame The World » : un deuxième album entre pessimisme et humour


• Des titres personnels sans détours ! ⇒ Depuis plusieurs années, Sasha Alex Sloan partage sa carrière entre ombre et lumière, en écrivant à la fois pour d’autres chanteurs (Maggie Lindermann, Camila Cabello, Charlie XCX…) et pour elle-même. Si son nom reste peu connu en France, l’auteure-compositrice-interprète compte déjà trois EP – « Sad Girl », « Loser » et « Self Portrait » – et un album baptisé « Only Child » à son actif ! À ceux-ci s’ajoutent de très belles collaborations, notamment avec Kygo ou encore Charlie Puth.

Aujourd’hui, Sasha Alex Sloan dévoile son deuxième album, « I Blame The World ». Onze morceaux pop-rock entraînants, parfois mélancoliques. Dès l’introduction, l’artiste fait tomber le masque en avouant ses peurs. Le décor est planté : l’honnêteté primera. Le premier single « WTF » l’avait aussi bien laissé entendre ! Elle n’hésite pas à confier son caractère pessimiste dans le single « I Blame The World », son côté introverti et solitaire dans « Live Laugh Love » et ses insécurités sur « I h8 Myself ». Dans « Global Warming », c’est sans prendre de pincettes qu’elle affirme que le monde se consume comme une cigarette ! Bien sûr, le thème universel de l’amour, heureux ou malheureux, trouve aussi sa place dans l’album.



À l’instar de Julia Michaels, dont le parcours montre certaines similitudes, et certains de ses titres tels que « All Your Exes », Sasha Alex Sloan se distingue donc par sa plume parfois cynique et piquante. Sur « Adult », le dernier single révélé plus tôt cette semaine, elle met en lumière toutes les difficultés de la vie adulte. Un texte teinté d’humour, illustré par un clip qui nous donne envie de retrouver l’innocence de l’enfance. Papiers administratifs, lessives… très peu pour elle !

Sasha Alex Sloan, qui évoquait notamment sa solitude dans son premier album, livre un second opus encore plus construit que le précédent et toujours aussi touchant !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LES DERNIÈRES INTERVIEWS