Kyan Khojandi dévoile « L’Horizon Des Événements », son 1er album !

kyan khojandi release album l'horizon des événements

L’humoriste se livre entièrement, pour la première fois en chansons !


L’acteur et humoriste Kyan Khojandi s’est tout d’abord fait connaître avec l’incontournable série BREF et ses 40 épisodes. Créée par ses propres soins, en collaboration avec Bruno Mushio, cette salve de pastilles investissait le petit écran au cœur de l’émission Le Grand Journal de Canal+ entre le 29 août 2011 et le 12 juillet 2012. À présent, l’intéressé s’octroie un petit virage dans sa carrière. Ainsi, il sort enfin son premier album de compositions originales : « L’Horizon Des Événements ». Disponible depuis ce vendredi 26 novembre, l’opus bénéficie par ailleurs d’un renfort visuel, après avoir été emmené à quelques semaines de sa parution par l’inédit « Haagen-Dazs ». Et ce tandis qu’il nous offre le clip décalé et bourré d’hémoglobine « J’te Déteste ». Débriefing complet après une petite piqûre de rappel !



• 10 titres entre mélancolie et thérapie ! ⇒ Entièrement pensé par Kyan Khojandi, ayant assuré aussi bien l’écriture que l’autoproduction, le disque compte néanmoins bien des participations afin de rendre la finalisation du disque possible. Ont en effet collaboré le chef d’orchestre Clément Libes, Ben MazuéGuillaume Brière, la chanteuse Mathilda ainsi que Laura Felpin. Si vous vous attendiez à un album chanté, que nenni, puisque le genre du spoken word transpire totalement dans l’intégralité du projet. Dans le même style que le collectif FAUVE, pour vous donner une idée.

Sous forme de thérapie par l’écriture, Kyan Khojandi nous livre ses doutes, ses angoisses et ses relations amoureuses. Un tout qui l’aura détruit, vous en conviendrez après l’écoute. Pour ainsi dire, le temps de « J’te Déteste », ce dernier exprime une haine palpable envers le monde, tandis qu’il réalise qu’au fond, il ne s’aime pas lui-même. Une approche qui nous fait immédiatement penser au « Suicide Social » d’OrelSan qui, pour rappel, mettait en scène un jeune homme à bout, suicidaire, crachant son venin contre la société avant de se donner la mort.

L’acteur et humoriste reconverti ici évoque également son adolescence. Au travers de « La Sortie Des Classes » notamment, il revient sur les élèves de son lycée. Des stéréotypes selon lui, uniquement soucieux de leurs apparences. Une manière de pointer du doigt un comportement qui persiste encore aujourd’hui. Sur « Rentrer Chez Moi », par exemple, et ses sept minutes, il n’hésite pas à remettre en question sa vie, jusqu’à présent. Et ce tout en ayant l’air plus apaisé, peut-être même enfin guéri de ses blessures.



• Le nouveau clip ! ⇒ En renfort de la sortie de son premier album, Kyan Khojandi livrait donc un clip très sanglant pour « J’te Déteste ». Le titre, produit par Antoine Fritsch, a vu sa réalisation confiée au jeune talent Jérémie Levypon à qui l’on doit notamment le visuel de « Promesses » signé Bigflo & Oli, ainsi que sur leur documentaire Presque Trop.

Ici, Kyan Khojandi, vêtu d’un imperméable transparent dans une seconde partie, fait référence au personnage de Patrick Bateman (Christian Bale) issu du film American Psycho. En effet, il s’inspire de cette fameuse scène où, par simple jalousie, il assassine à coups de hache Paul Allen interprété par Jared Leto. Autour de l’artiste, les figurants représentent ce qu’il se passe dans sa tête. Comme spectateur de sa vie en somme. Tandis que ce dernier n’a plus le contrôle, il rentre subitement en pleine crise de folie. Par peur du mépris, il n’osait pas dire aux gens qu’il les détestait. Finalement, la chanson lui permet d’évacuer, et d’avouer aux concernés le fond de ses pensées.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.