Alexia Gredy se confronte à ses souvenirs dans « Vertigo » !

La jeune prodige revient en musique, avec douceur, sur un épisode sentimental déchirant !


• Attention talent ! ⇒ Trois ans déjà nous séparent de la dernière sortie d’Alexia Gredy, à savoir l’EP « L’Habitude 2 » notamment emmené par le morceau « Paradis ». En retrait depuis lors, la jeune artiste en a profité ainsi pour confectionner de nouvelles chansons, perfectionner davantage son art et écrire de plus belle le prochain chapitre de sa carrière. Celui-ci même qui se soldera par la parution d’un tout premier album évidemment dans les tuyaux à l’heure où nous écrivons ces lignes. Quelques semaines après nous avoir gratifiés de l’inédit « Un Peu Plus Souvent » pour les besoins de la compilation Molitor, la demoiselle poursuit à présent son escapade et nous sert l’irrésistible « Vertigo », à découvrir sans perdre une minute, et en images, ci-dessous.

Le temps de cette véritable douceur parfaitement bienvenue en cette rentrée, Alexia Gredy privilégie une approche artistique aussi épurée que sophistiquée par ailleurs. En effet, si les arrangements électroniques offrent une dimension très actuelle au morceau, il y a là aussi un hommage aux plus grandes légendes de la chanson française, à qui elle emprunte somptueusement l’héritage et s’en sert pour toucher la perfection de sa voix et de son talent. « Vertigo » nous replonge dans ces souvenirs lointains et pourtant si proches, puisque intemporels. De fait, l’artiste nous rappelle à la fois la complicité des grands France Gall et Michel Berger par exemple, la légèreté et la sensibilité d’une Vanessa Paradis, la profondeur d’âme et d’interprétation d’une Françoise Hardy ou encore d’une Barbara.

De sa plume très habile et minutieuse, Alexia Gredy conte la douleur. Celle qui s’estompe au fur et à mesure que les souvenirs deviennent aisément domptables. Effectivement, « Vertigo » retrace une relation sentimentale mise à mal, la déception en découlant. Et ce tandis que ressasser ces moments de vie, qui l’ont affectée pour la première fois, semble l’empêcher d’aller de l’avant, de faire confiance à nouveau. Alors, en guise de thérapie, elle couche à merveille ces quelques mots sur le papier. De surcroît, elle nous honore par la présente d’un irrésistible plaisir d’écoute porté à l’écran dans la sobriété la plus absolue, la plus magique, la plus intense. Regardez !



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *