Kyo entame un nouveau concept en vue d’un nouvel album !

kyo clip margaux omar marlow mon époque

20 ans de carrière plus tard, le groupe révolutionne son art de plus belle !


• L’histoire continue ! ⇒ Cinq albums à succès plus tard, des récompenses à foison et des tubes aussi intemporels qu’exceptionnels, Kyo profite du fait de célébrer ses deux décennies de bons et loyaux services au cœur du paysage musical francophone pour ouvrir un nouveau chapitre de son parcours. Ainsi, le quatuor publiera plus tard cette année un sixième et nouvel opus, quatre ans après « Dans La Peau », dont l’ère s’ouvrit il y a quelques jours au gré d’un titre inédit, baptisé « Margaux, Omar, Marlow », officiant en guise de premier volet d’une série de clips conceptuels à souhait accompagnant l’œuvre sonore.

Le temps de cette première capsule et de cet avant-goût, Kyo plante habilement le décor. Ici, il est donc question de suivre trois amis, Margaux, Omar et Marlow, que tout pourrait opposer. Et pourtant, ce sont véritablement leurs différences et personnalités respectives qui vont les unir plus que jamais le temps d’une aventure qui promet bien des surprises et des rebondissements. Nos protagonistes sont la clé du récit emmené par les auteurs de l’incontournable « Dernière Danse », en étroite complicité avec le réalisateur de talent Akim Laouar pour porter à l’écran et figer l’humanité à toute épreuve cette amitié si palpable et intense face aux épreuves et aléas de la vie.



Listen on Apple Music

• Le véritable 1er single ! ⇒ Si « Margaux, Omar, Marlow » fut la pièce maîtresse en ce dimanche 20 juin pour installer comme il se doit l’intrigue, servir de préambule, ce n’est que quelques jours plus tard que Kyo nous gratifiait du deuxième chapitre de l’histoire. D’ailleurs, c’est avec ce qui se nomme « Mon Époque » que le groupe défend davantage cette nouvelle ère, le titre étant choisi comme premier extrait promotionnel à part entière.

Dans « Mon Époque », révélé ce vendredi 25 juin, le quatuor, qui s’était effacé volontairement lors du premier visuel, nous revient au complet tandis que la fête bat son plein. Ici, Kyo chante le spleen d’une jeunesse qui semble perdue face à ce que lui réserve l’avenir. Pour autant, sur une mélodie résolument solaire, catchy, idéale pour l’été, l’optimisme semble malgré tout de la partie alors que combattre son mal-être semble être le point de rupture avec celui-ci.

Une thérapie en quelque sorte, tandis que se confier et extérioriser ses démons permet d’aller de l’avant. Pour autant, lorsqu’un imprévu met en péril l’équilibre et le regain de confiance, est-il possible de passer outre le chagrin, la déception ? Nos trois protagonistes Margaux, Omar et Laylow vont devoir s’y confronter malgré eux. Regardez !



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *