ROSÉ face à la solitude et le cœur brisé dans « Gone » !

Une ballade déchirante pour mieux aller de l’avant !


• Des blessures, et une page à tourner ! ⇒ Il y a quelques semaines, ROSÉ s’octroyait une petite parenthèse en marge du groupe BLACKPINK, et publiait un premier single-album de deux titres, simplement nommé « R ». Si dans un premier temps la demoiselle a choisi de mettre en avant l’énergique « On The Ground », qui n’a d’ailleurs pas manqué d’affoler les compteurs au point de marquer l’histoire de la k-pop, c’est seulement aujourd’hui qu’elle nous offre le visuel très demandé par les fans pour accompagner le deuxième titre, à savoir « Gone ». Un morceau que les plus fervent supporters connaissent déjà. En effet, son initiatrice n’a pas manqué de l’interpréter sur scène depuis sa naissance il y a deux ans maintenant.

Cette fois-ci, avec « Gone », changement d’ambiance. ROSÉ délaisse le côté survolté et s’attèle à la ballade tiraillée, sentimentale, épurée à souhait mais tout aussi efficace. Elle y contemple tristement une idylle déchirée, vouée à la rupture finalement. Et ce tandis qu’aller de l’avant semble n’être possible qu’après avoir posé des mots sur la rancœur qui l’anime. D’abord, la jeune femme évoque la haine qu’elle éprouve face au fait que son ex-petit ami ait retrouvé l’amour dans les bras d’une autre. Pour autant, c’est là l’élément déclencheur du deuil de cette relation morte et enterrée pour la jeune artiste. La haine prend le dessus, si bien que les bons souvenirs s’estompent de plus belle au gré du temps. D’autre part, sa petite voix intérieure ne manque pas de lui tenir compagnie dans ce fastidieux processus de quête du bonheur. Chose qui lui permettra de ressortir de cette histoire plus forte encore !

Pour la mise en images, c’est la carte de la sobriété que joue ROSÉ tandis qu’elle nous apparaît seule, submergée par sa peine et ses souvenirs. La nostalgie et la déception se confondent. Et ce jusqu’à atteindre le point où la conscience lui permet de se recentrer sur elle-même, d’entrevoir la lumière au cœur d’une obscurité trop imposante. Regardez !



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *