Isleym : Retour sur un début de carrière exceptionnel !

isleym debuts carriere avec le temps nessbeal rsc sessions perdues semaine speciale live actu

Depuis son plus jeune âge, l’artiste nourrit sa passion pour la musique !


• Une décennie plus tôt … ⇒ Nous sommes en 2010 alors qu’Isleym rencontre son public, et le succès par la même occasion. Et ce, à l’aide d’un incontournable du R&B français sur lequel nous allons revenir ultérieurement au cœur de cet article. Avant cela, permettez-nous de vous retracer brièvement le point de départ pour l’artiste qui, depuis son plus jeune âge, se lie de passion pour la musique.

Cet amour pour le quatrième art, la demoiselle originaire de Villiers-sur-Marne le nourrit suffisamment tôt. En effet, à l’âge de dix ans, elle décide de travailler sa voix et ne cesse de chanter jusqu’à ce que plus tard, alors collégienne, elle se rende chaque mercredi après-midi au centre socio-culturel de sa ville pour approfondir son talent. Isleym suit assidûment son parcours, et ne passera pas inaperçue puisque le rappeur Nessbeal la remarquera au détour d’un atelier, et lui proposera de la produire.

En 2009, alors âgée de quinze ans, elle pose pour la première fois sa voix sur le titre de son mentor, à savoir « Ma Solitude », extrait du projet « RSC Sessions Perdues », et qu’Isleym réutilisera par la suite sur son premier EP « Avec Le Temps » l’année suivante. Ce premier projet est d’ailleurs porteur du single éponyme qui l’aura propulsée auprès d’un plus large auditoire.



• « J’dois soigner tellement de douleurs … » ⇒ C’est l’un des refrains les plus emblématiques des années 2010, et qui aura su transcender les années sans fléchir. En effet, « Avec Le Temps » ne fait pas que s’inscrire dans les indéboulonnables de la carrière d’Isleym. Il s’agit là d’un titre d’anthologie à part entière sur la scène musicale hexagonale !

Touchante à souhait, la ballade de la jeune chanteuse qui souffle ses seize bougies l’année de son lancement explore en toute introspection la quête de la paix intérieure. « Avec Le Temps » sonne comme un exutoire pour Isleym qui interprète avec puissance et émotion ses peines les plus enfouies. Et ce, pour aller mieux et faire le deuil d’un passé douloureux, parfois synonyme de déceptions et blessures jusqu’alors ouvertes.



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LES DERNIÈRES INTERVIEWS