Evanescence clippent l’encourageant « Use My Voice » !

Refuser le silence, rendre à la vérité ses lettres de noblesse !


L’obscurité n’est pas une fatalité ! ⇒ Deux semaines plus tôt, Evanescence nous revenaient avec un troisième extrait de leur cinquième album à paraître. Attendu prochainement, bien qu’aucune date de parution n’ait été définie jusqu’alors, « The Bitter Truth » s’effeuillait de plus belle. Pour ce faire, c’est sur l’encourageant « Use My Voice » que les artistes ont jeté leur dévolu. Le temps de cet hymne à la liberté d’opinion et d’expression, Amy Lee et son équipe conviaient même quelques consœurs. Et ce, afin d’appuyer les chœurs, puis par conséquent la force du propos. Rejoignaient notamment l’expérience Taylor Momsen, frontwoman du groupe The Pretty Reckless, la violoniste d’exception Lindsey Stirling ou encore Sharon Den Adel de Within Temptation.

Dans « Use My Voice », Evanescence s’en remettent à chacun dans le but que nous exprimions tous nos convictions, quelles qu’elles soient. Et ce, sans avoir peur des représailles ou d’éventuels jugements. Car ce qui fait, en définitive, la beauté de l’humanité, c’est cette divergence d’opinions palpable. Celle qui entretient bien des débats et accable le silence. Celle qui permet de faire avancer le monde lorsque chaque point de vue se veut constructif et progressiste. « Nous sommes fiers de nous lever et de rejoindre la lutte contre l’injustice, les mensonges et l’oppression dont font preuve notre pays ainsi que le monde » martèle Amy Lee. « Peu importe qui vous êtes, à quoi vous ressemblez, d’où vous venez, ou qui vous aimez, votre voix compte. Nous espérons faire briller la lumière dans les ténèbres, encourager et inspirer » poursuit-elle, étendant sa réflexion de manière à appeler au vote lors des prochaines élections présidentielles.

D’ailleurs, la mise en images de ce nouveau single, fraîchement dévoilée sur la toile, appuie le message qu’Evanescence ont voulu faire passer. En effet, Amy Lee s’y présente d’abord seule, isolée. Et ce, tandis qu’elle avance dans l’obscurité avant de cueillir sur son chemin quelques compagnons de route symbolisant cette liberté d’opinion et d’expression, en se ralliant à sa cause.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *