GIMS clippe l’introspectif « Malheur, Malheur » !

GIMS nous plonge au cœur de ses souvenirs d’enfance !


Car ici, c’est ainsi … ⇒ Quelques jours après avoir proposé « Na Lingui Yo » en exclusivité pour YouTRACE, GIMS nous revient aujourd’hui avec le clip de son nouveau single « Malheur, Malheur », issu du tentaculaire triple album « Ceinture Noire ». L’occasion pour Gandhi Djuna, de son vrai nom, de nous y conter son immigration, depuis le Congo jusqu’en France à l’âge de deux ans. Et ce, tandis que l’insécurité plane autour de lui. En effet, l’artiste quittait son pays, malheureusement toujours en guerre, vers l’inconnu le plus absolu. Par la présente, il invite chacun à prendre conscience de la chance que nous avons de vivre si paisiblement au cœur de l’hexagone. Le tout en observant un devoir de mémoire, sensibilisant face à la dureté du quotidien à des milliers de kilomètres d’ici.

À travers le clip, GIMS a décidé de porter le message encore plus loin et fait un parallèle avec la triste actualité du moment. Dans « Malheur, Malheur » et son visuel donc, il met en exergue le mouvement Black Lives Matter et relate d’une souffrance que vit la communauté noire. En cause, les discriminations incessantes qui se doivent d’être bannies. L’émotion est au rendez-vous dans cette introspection que l’auteur-compositeur-interprète, qui nous prépare une mixtape 100% rap à paraître au mois d’octobre, transpose au plus grand nombre. Le tout, sous un ton bienveillant qui appelle à la sensibilisation en vue de faire bouger les choses, selon une approche aussi humble que puissante.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *