Niska livre « Mr. Sal », son troisième album !

Après « Commando », Niska enfonce de nouveau le clou !


Le rappeur du 91 confirme ! ⇒ En l’espace de quatre années seulement, Niska s’est imposé comme une vraie référence de la culture urbaine francophone. Non résigné à défendre son art à travers l’hexagone, l’artiste a su s’exporter à merveille à l’internationale. Pour cause, le succès notamment de son deuxième opus « Commando » paru deux ans plus tôt, emmené par le hit incontournable « Réseaux ». À noter que celui-ci est certifié disque de diamant, à l’heure où nous écrivons ces quelques lignes.

Et grâce à celui-ci, le rappeur a vu sa notoriété transcender les frontières. La preuve, ses hits sont repris par les plus grands, les opportunités se multiplient. D’autant plus que sa dernière tournée en lice a bénéficié d’une exposition assez conséquente à travers le monde. Niska est à son apogée, mais à partir de là, une question subsiste. Mais peut-il aller encore plus loin ?



Ce vendredi 6 septembre 2019, Niska fait sa rentrée avec « Mr. Sal », son troisième album tant attendu. Porté par « Du Lundi Au Lundi » ou encore l’enivrant « Médicament » en featuring avec Booba, le disque comporte son lot de belles petites surprises. Et l’auteur de « Giuseppe » use de son talent pour ravir un public des plus larges, selon dix-huit nouvelles pistes définissant un univers encore plus ouvert.

En effet, la recette du hitmaking, Niska l’a bien assimilée et nous sert sur « Mr. Sal » une pluie de pépites remarquables qui deviendront très vite de réels indémodables. Au programme, il offre aussi bien des titres teintés de pop et de douceur que de hits plus « sales » qui trouveront leurs adeptes, rap pur oblige. Et pour mener à bien le projet, il a pu compter sur les participations de Koba LaD, Heuss L’Enfoiré, Skaodi et Ninho.

En somme, Niska est encore plus à son apogée avec ce disque qui se révèle moins expérimental, bien plus abouti et ouvert au plus grand nombre. Une réussite à se procurer de toute urgence. Pour les adeptes de l’objet physique, le packaging comprend un extra assez « Méchant, méchant ! »



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *