P!nk attaque le gouvernement des États-Unis avec « Irrelevant »

P!nk irrelevant clip actu

« Irrelevant » : un hymne pour réclamer nos droits


« Girls just wanna have rights ! »  Depuis ses débuts dans l’industrie de la musique, P!nk est notamment connue pour son franc-parler et ses titres parfois très critiques de notre société. En effet, en 2006, elle sortait notamment l’explicite « Dear Mr. President ». Une véritable lettre ouverte adressée à George W. Bush, dans laquelle la chanteuse américaine abordait sans langue de bois ses désaccords concernant la présidence de ce dernier.

Cette semaine, P!nk renouvelle un parti pris similaire avec « Irrelevant ». Un an après avoir retracé son histoire à travers « All I Know So Far », l’interprète dévoile effectivement une chanson engagée à la fois entraînante, motivante mais surtout dénonciatrice. Tout au long du titre, elle affirme sa présence et refuse de baisser les bras malgré les offenses subies. Un texte dans lequel aucun nom n’est cité mais qui vient faire écho de manière certaine à l’actualité lorsqu’arrive le pont : « Girls just wanna have rights So, why do we have to fight? ». La référence au mythique titre de Cyndi Lauper arrive comme un coup de poing après un refrain qui résonne tout autant. 

Dans le clip co-réalisé avec Brad Comfort, P!nk fait de « Irrelevant » un véritable hymne, associant des paroles déjà fortes à des images choc. Des fusillades dans les écoles au phénomène Black Lives Matter, en passant par les récentes manifestations pour le droit à l’IVG, l’artiste pointe du doigt les failles et les affronts d’un gouvernement qu’elle n’approuve pas. P!nk n’a d’ailleurs pas peur de viser clairement des membres de celui-ci ainsi que le président Donald Trump lui-même, en les faisant apparaître dans la vidéo. Couplées aux paroles du morceau, les images bouleversent encore plus et ne donnent qu’une envie : faire changer les choses.

Avec « Irrelevant », P!nk nous confirme bel et bien un point : jamais on ne la censurera !



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LES DERNIÈRES INTERVIEWS