HD La Relève lance le projet Mobulu, sa nouvelle série de freestyles !

hd la releve clip milli milli mobulu

Le rappeur de Bruxelles envoie le premier épisode d’une saga qui s’annonce bouillante !


• Un retour en pleine forme ! ⇒ La capitale du plat pays aura accueilli ce jeune maître des mots en devenir, originaire de la République du Congo, dès sa plus tendre enfance. Il y découvre évidemment le rap et se lie très vite de passion pour cette discipline. Un art qu’il ne tardera pas, quelques années plus tard, après l’adolescence, à explorer davantage. Au départ, c’était comme une blague entre potes. Rien de bien sérieux. Mais voilà que la donne aura changé dès lors que le prodigieux HD La Relève recevra la validation de ses pairs. Car celui-ci investira sans trop tarder les lecteurs mp3 de son entourage, de son quartier.

À ce moment précis, l’artiste ne réalise toujours pas. Mais il finit par s’y faire et décide, avec quatre de ses comparses de toujours, B.L.A, ChescoPshyko et Sylex, de monter le groupe New School. Et de se lancer ainsi à l’assaut du game, par tous les moyens, cela va de soi ! La formation multiplie donc les sessions freestyles et autres open-mics, garnit généreusement sa chaîne YouTube entre street-clips et surprises alternatives, et s’impose sur la scène rap belge avec brio.

Nous sommes en 2014. La New School ne cesse de grandir, et de son côté, HD La Relève s’émancipe malgré lui. Ce alors que son freestyle en solo « Début Du Commencement Part. 6 » devient le premier clip de rap belge à franchir le cap symbolique du million de lectures sur la plateforme vidéo la plus en vogue que l’on ne présente plus. Mais c’en est trop d’un côté, l’intéressé ne jure pas par la célébrité, et choisit plutôt de se ranger, de délaisser le micro et de mener une vie tout à fait tranquille, loin de cette notoriété. La passion le rattrapera assez rapidement, vous vous en doutez.

Après six ans en marge du rap jeu, HD La Relève remet les gants, dans l’ombre, et revêt son masque qui lui permet de préserver son anonymat. De fait, il travaille assidûment sur de nouveaux titres qu’il ne divulguera qu’à partir de janvier 2021. Il revient donc à ce moment précis avec « Alpha » et enverra pas moins de cinq inédits par la suite. De quoi être présent comme il faut tout au long de l’année !

2022 marque désormais, depuis quelques jours, l’avènement d’une nouvelle étape dans sa carrière. En effet, il nous sert l’efficace et incisif « Milli Milli », le premier épisode de sa nouvelle série de freestyle baptisée Mobulu. 2 minutes 30, HD La Relève frappe fort, et démarre une saga qui s’annonce d’ores et déjà anthologique ! Regardez !



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LES DERNIÈRES INTERVIEWS