Kemmler et Léa Castel explorent leur rapport au temps !

kemmler léa castel clip le temps

Le duo d’un instant réfléchit sur les rouages et la machine infernale qu’est « Le Temps » !


• Quand la routine installe une certaine lassitude … ⇒ Quelques semaines après avoir marqué son retour à l’aide de l’introspectif « Tout Quitter », le marseillais Kemmler nous revient désormais avec l’une de ses nouvelles compositions qu’il partage à l’occasion avec sa consœur Léa Castel. Au gré de ce nouveau single qu’est « Le Temps », tous deux explorent leur rapport à ce mécanisme si particulier. Celui dont les rouages, aussi complexes qu’incertains, mènent à un rythme effréné tout à fait hors de contrôle. Et c’est ce même temps, de surcroît, qui se révèle davantage compté au cœur des vies respectives de chacun par ailleurs.

Ici, il est donc question pour notre duo d’installer en musique une réflexion quant à ce luxe si précieux. Celui-ci qui leur a été petit à petit confisqué sans préavis. Chose dont ils ne se souciaient guère dans leur enfance. Car avoir le temps désormais, pour Kemmler et Léa Castel, est devenu un privilège dont ils ne peuvent jouir aisément. Ce tant les aléas de la vie viennent à le mener à mal, à installer une routine qui ne leur laisse plus la possibilité de s’en écarter comme ils le désireraient. Chaque seconde aussi éphémère qu’elle soit les éloigne des petits plaisirs en famille, entre amis, en couple… et octroie à l’indifférence, à la banalité, le plaisir sournois de s’imposer. De quoi faire perdre à la vie de sa saveur, de ses nuances et couleurs fatalement.

La mise en images, épaulant cette nouvelle sortie, ne s’en veut que plus habile quant à la transposition à l’écran du propos. Nous y sommes plongés dans la vie de couple que mène Kemmler. L’artiste y rend compte d’un train de vie accéléré, de la cohue des émotions devenues ingérables qui s’entrechoquent, de la pression constante qu’il est difficile de relâcher et des discordes qui finissent tristement par effleurer leur relation, faute d’un automatisme manquant de texture. Car qui dit manque de temps, dit nécessairement difficultés pour communiquer avec sa compagne, pour prendre en considération ces petits moments de complicité. Ceux qui vont raviver la flamme, consolider cette confiance et renforcer cet amour qui se voulait tout bonnement indéfectible. Malgré tout, à chaque problème sa solution, tout est bien qui finit bien ! Regardez !



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LES DERNIÈRES INTERVIEWS