Marian Crole se raccroche à l’espoir dans « Golden Leaves » !

marian crole clip golden leaves

Direction la Suisse à la découverte de la tendre soul de Marian Crole !


• Qui est Marian Crole ? ⇒ Depuis sa plus tendre jeunesse, Marian Crole nourrit ses influences depuis les quatre coins du globe. Née d’une mère uruguayenne et d’un père britannique, la chanteuse suisse baigne très tôt dans l’éclectisme au sens large du terme. Pour preuve, elle puise l’essence même qui constitue son art aujourd’hui au cœur de ses origines, et n’hésite pas à allier curiosité et perfectionnement dès son quatrième anniversaire tandis qu’elle commence à apprendre le piano, et à découvrir les standards des années ’60 tout en se dirigeant aisément vers la soul, son registre de prédilection. Quelques années plus tard, à seulement sept ans, son amour pour la performance sonne comme une évidence si bien qu’accompagnée de son voisin, elle organise son véritable premier spectacle.

La suite logique, pour la jeune Marian Crole alors, c’est d’écrire davantage de belles chansons afin de s’épanouir dans un premier temps, et surtout d’inspirer quiconque croisera son chemin. Si ses sorties se font rares, elle maintient tout de même une certaine régularité et ne manque pas de séduire, de surprendre et de se surpasser pour nous fournir finalement un accomplissement de plus au compteur à chaque occasion. Vous l’aurez compris, sa musique, sa patience et sa passion nous ont complètement touchés, et nous permettent de témoigner de sa sincérité inaliénable, de son appétence pour la justesse et l’irréprochable.



• Le nouveau single ! ⇒ Depuis quelques jours, Marian Crole nous revient avec une toute nouvelle ballade ô combien somptueuse, baptisée « Golden Leaves ». Le temps de cette dernière composition en lice, l’artiste prend du recul. En effet, au travers de sa chanson, elle explore tout bonnement l’idée que lorsque la vie n’a peut-être plus d’options à nous proposer pour goûter au bonheur le plus pur, l’espoir demeure la seule et unique chose à laquelle nous devons nous raccrocher pour entrevoir de meilleurs lendemains.

Le visuel, tout aussi irrésistible, dont la réalisation est confiée à Basile Manent, contemple l’âme du morceau à merveille et vient appuyer habilement le propos. Si Marian Crole s’y efface résolument, elle laisse néanmoins place à la nature, et à quelques radieux invités, pour nous rappeler à quel point la beauté du monde et sa diversité sont primordiaux pour laisser place à la lumière, à l’amour et au partage, à la fusion des âmes pour ne faire qu’un, communier avec ce qui a le plus d’importance dans le but de relever au mieux la tête et aller de l’avant comme il se doit.


Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *