Anne-Marie recrute les Little Mix sur « Kiss My (Uh Oh) » !

En renfort de la sortie de son 2ème album, Anne-Marie clippe une collaboration très attendue !


La naissance du single ! ⇒ Ce vendredi 23 juillet 2021 marque l’arrivée de « Therapy », le deuxième album de la britannique Anne-Marie, quatre ans après le très bon « Speak Your Mind ». Anticipé à l’aide des hits « Don’t Play », assuré en collaboration avec KSI et Digital Farm Animals, puis « Way Too Long » partagé avec Nathan Dawe et MoStack et plus récemment l’irrésistible « Our Song » en duo avec Niall Horan, cette fois-ci c’est l’inédit « Kiss My (Uh Oh) » qui vient renforcer la promotion de l’opus, teasé déjà depuis quelques semaines par ailleurs.

Pour l’anecdote, sachez que ce nouveau single aurait pu ne pas voir le jour tel que nous le connaissons aujourd’hui, soit en compagnie des Little Mix. En effet, lors d’un récent entretien accordé au magazine WiredAnne-Marie a pris soin de révéler les coulisses de cette association très attendue, espérée depuis un moment par les fans. « Nous en avions discuté pendant très longtemps, nous nous envoyions quelques morceaux de temps en temps mais ça ne nous allait jamais réellement » confie la demoiselle. « Puis j’étais en train de faire le tracklisting de [« Therapy »], « Kiss My (Uh Oh) » était à l’origine un morceau solo mais j’ai pensé qu’elles iraient bien dessus alors je l’ai envoyé à Leigh-Anne [Pinnock] et elle a dit « On l’adore, on va chanter dessus », et elles l’ont rendu dix fois meilleur […] donc maintenant c’est un single grâce à elles ! »



• Une mise au point s’impose ! ⇒ Le temps de « Kiss My (Uh Oh) »Anne-Marie et les Little Mix contemplent les relations amoureuses truffées de mensonges et autres tromperies, et mettent les choses au clair une bonne fois pour toutes. Effectivement, à l’aide de ce nouveau single, qui est sans nul doute la chanson va-te-faire-foutre de l’album « Therapy », la mise en garde s’avère salée.

À juste titre, les filles s’en réfèrent aux belles paroles de leurs ex-petits amis respectifs. Toutes se soldent, malgré elles, par la déception, la colère, l’envie d’en découdre… Tourner la page quoi qu’il en coûte devient ainsi indispensable. Car si chacune était prête à composer et à donner le meilleur de soi-même pour tenter de recoller les morceaux, fatalement, à un moment donné, il est difficile d’aider quelqu’un qui ne veut pas s’aider, faire d’efforts, se remettre en question. Alors, quoi de mieux que de couper les ponts ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *