Olivia Rodrigo : À quoi s’attendre sur « SOUR », son 1er album ?

Un premier essai suffisamment dense et riche en surprises pour la jeune révélation !


• Ce qu’il faut savoir ! ⇒ En cette fin de semaine, Olivia Rodrigo investira les plateformes de streaming ainsi que les rayons de vos disquaires favoris. Et ce à l’aide de son tout premier album intitulé « SOUR ». Très plébiscité, aussi bien par la critique que par les fans, l’opus garni de onze chansons regorge de bien des surprises sur lesquelles l’intéressée n’a pas manqué de lever récemment le voile.

Si dans un premier temps nous la découvrions à fleur de peau le temps de la déchirante ballade « drivers license », la jeune révélation n’a pas tardé à brouiller les pistes en révélant plus tard le catchy et coloré « deja vu ». De quoi témoigner aisément d’une palette artistique riche en influences certes, mais aussi d’une volonté de se surpasser et de ne pas se cantonner à une seule et même recette.

D’ailleurs, la preuve de son appétence pour la recherche de l’innovation personnelle, l’artiste a brillamment réussi à nous l’apporter vendredi dernier au travers de l’énergique « good 4 u ». Celle-ci rend de surcroît hommage au rock d’il y a deux décennies avec lequel Olivia Rodrigo a grandi notamment. Pour ce troisième avant-goût en date, la jeune prodige s’est confiée à NME« On voulait ramener une chanson pop-punk dans le style du début des années 2000 et la tourner de manière à la faire sonner 2021. »

« SOUR » promet une recherche très approfondie vers cet éclectisme intact, vous en conviendrez. Un challenge pour la demoiselle qui a ajouté auprès du même magazine : « J’espère que les gens seront surpris. J’aime la pop-punk, le grunge, la country et la folk. Je pense honnêtement que vous pourrez percevoir de petites influences de tous ces genres dans mon album » affirme Olivia Rodrigo« Je ne voulais pas faire un disque complet qui ressemble à « drivers license ». Ce n’est pas amusant pour moi, ni pour les auditeurs non plus probablement. »

Côté textuel, la jeune femme adoubée par Taylor Swift elle-même évoque un partage absolu avec son public. « J’ai toujours été dans le sur-partage. Je peux raconter à mon chauffeur Uber mes traumatismes et insécurités les plus profonds, et de ce fait je pense qu’écrire des chansons est pour moi une extension de ma personnalité. » Se livrer ainsi, cela n’a jamais été un problème pour Olivia Rodrigo. « Je n’ai jamais eu tellement peur à l’idée que les gens en apprennent sur des bouts intimes de ma vie. Je pense que c’est ce qui fait que composer est si spécial » conclut-elle. Finalement, « SOUR » semble s’annoncer tel un véritable journal intime où les humeurs les plus variées vous seront directement adressées, sous toutes leurs coutures. Rendez-vous le 21 mai !



olivia rodrigo artwork album sour

 

• Tracklisting « SOUR » :

01. brutal
02. traitor
03. drivers license
04. 1 step forward, 3 steps back
05. deja vu
06. good 4 u
07. enough for you
08. happier
09. jealousy, jealousy
10. favorite crime
11. hope ur ok

 

 


Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *