carolesdaughter évoque ses excès dans « Trailer Trash » !

Après un premier single sentimentalement tiraillé, place à présent à l’acceptation de soi-même !


• Une adolescence tumultueuse ! ⇒ Cette année marque l’essor de la jeune révélation carolesdaughter qui, quelques mois après nous avoir servi le revanchard « Violent », nous propose à présent un nouveau single en l’attente de son premier EP qui ne devrait plus tarder à paraître. En effet, celui-ci pourrait bel et bien voir le jour avant l’été, du moins son intéressée l’espère comme elle a pu le confier dans les colonnes du webzine Nylon. D’ici là, découvrez de toute urgence et en images l’énergique « Trailer Trash » qui, derrière sa rythmique enjouée, cache bien des douleurs et une remise en question suite à une adolescente pleine d’expériences et d’excès.

Effectivement, le temps de « Trailer Trash »carolesdaughter revient sur sa relation toute particulièrement forte avec l’alcool. Si la chanson lui a été inspirée il y a plus de deux ans, alors qu’elle se trouvait en cure de désintoxication, celle-ci lui permet d’accepter ses failles et de vivre avec. Car personne n’est parfait, et Thea Taylor l’a bien compris, donc autant jouer la carte de l’acceptation et tourner à la dérision quelques bribes de vie un peu bancales. Ainsi, à défaut de véritablement rentrer dans le moule, mieux vaut pour elle se reconstruire progressivement et entamer un processus de guérison encore plus fort en se confrontant à ses propres démons.

Quant à la mise en images, celle-ci nous emmène en la seule compagnie de carolesdaughter, au beau milieu du désert californien. Elle y évolue en marge du monde, presque déconnectée de la réalité, tandis qu’elle se joue de cette adolescence fougueuse dans un ton on ne peut plus décalé. Regardez !



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *