Symon chante son amour pour la capitale dans “Paris”

Symon dévoile le clip de “Paris”, une déclaration d’amour à la capitale devenue virale


• Le charme de Paname ! ⇒ Tandis qu’il grandit au sein d’une famille de musiciens, Symon se découvre tout naturellement un attrait pour cet art qui l’a bercé depuis ses premiers pas. Son environnement et son entourage lui offrent en effet une véritable vocation mais aussi des influences riches et variées. De la variété française au rap, en passant par la musique orientale, le hip hop ou même le rock, le jeune homme ne se pose pas de limites et vient puiser dans chacun de ces styles ce qu’il lui plaît.

Vient alors le moment de créer son propre univers. Interprète, auteur, compositeur mais aussi multi-instrumentiste, Symon écrit tout d’abord aux côtés de son frère. Puis, son chemin croise celui de belles rencontres artistiques, notamment Nazim (Amir, Hoshi, Kendji, Claudio Capéo…). C’est ainsi que l’artiste façonne une musique qui lui ressemble et révèle son premier single intitulé “Vérité” en juillet 2019. Un rythme entraînant et estival est alors au rendez-vous !

Aujourd’hui, Symon dévoile le clip de “Paris“, son nouveau titre qui n’est autre qu’une ode à notre capitale qui l’inspire tant. Eh oui, si Louane et Grand Corps Malade faisaient récemment honneur à leurs origines respectives dans le clip de “Derrière le brouillard”, le chanteur choisit quant à lui de mettre la Ville Lumière en avant, à travers un texte intelligent et empreint de dérision. Imagées, catchy et efficaces, les paroles de “Paris” se savourent effectivement avec le sourire aux lèvres. Un sentiment que viennent appuyer des notes d’accordéon dosées avec justesse ainsi qu’une petite référence à Edith Piaf avec la désormais mythique expression “emporté par la foule”.

C’est donc sans surprise que “Paris” navigue dans les stories Instagram et playlists des Franciliens depuis sa sortie le 5 février dernier. On a notamment pu l’entendre sur le compte d’Iris Mittenaere !

Quant aux images venant illustrer ce titre à la fois solaire et teinté de mélancolie, nous retrouvons un clip signé Abel Danan, à qui l’on doit également la vidéo accompagnant le dernier single d’Hoshi : “Et même après je t’aimerai”. Des quais de Seine à Opéra, Symon arpente la capitale et chante sa richesse tout en se laissant séduire par l’une de ses passantes.

Nous n’avons maintenant qu’une seule hâte : continuer de découvrir la musique de Symon à travers un premier EP à venir au courant du printemps !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *