Lacrim et Maes se retrouvent pour « Boston George » !

Entre Paris et Dubaï, le hit s’offre sa mise en images cinématographique à souhait !


• Un mode de vie à risques ! ⇒ Quelques jours nous séparent du premier mois d’exploitation de « R.I.P.R.O 4 », la nouvelle mixtape de Lacrim, et par ailleurs l’ultime volet de la saga. Pour boucler le concept comme il se doit, le rappeur n’a pas hésité à fournir un effort encore plus intense, et marque ici un indispensable de sa collection. Truffé de bangers, aussi bien ses adeptes que de nouveaux initiés sauront y trouver leur compte. Le disque, parsemé de références à bien des personnages de l’Histoire, renferme en son sein une multitude de collaborations d’exception. Emmené par « Allez Nique Ta Mère » partagé avec Soso Maness en guise de premier extrait promotionnel, c’est cette fois-ci par le biais de son association exceptionnelle avec Maes que l’initiateur de la quadrilogie la plus mémorable du rap français nous revient à présent.

Le temps de « Boston George »Lacrim et Maes retracent le parcours d’un trafiquant de stupéfiants, qui après avoir écopé d’une peine de prison ne semble pas avoir pu emprunter le chemin du repenti. Le jeune homme se résout à reprendre de plus belle ses activités, là où il s’était arrêté, quitte à ce que ceci impacte gravement son entourage tandis qu’il tente tout de même de mener un train de vie diamétralement opposé, de fonder une famille. Entre Paris et Dubaï, nos deux artistes offrent un rendu cinématographique intense à ce nouveau hit. Ils y condensent en moins de cinq minutes un scénario puissant, doublé d’un rythme effréné ou l’essentiel rapporte la fatalité des conséquences dues à des choix on ne peut plus dangereux. Regardez !



Listen on Apple Music

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *