The Weeknd retrace un passé confus dans « Snowchild » !

Le canadien en pleine introspection, appuyée par son clip animé !


De Toronto à Los Angeles ! ⇒ Abel Tesfaye, de son vrai nom, a rêvé cette vie sous les projecteurs. Celle dédiée à défendre son art et sa passion la plus fervente pour la musique. Aussi, celle où il pourrait jouir des plaisirs de la ville californienne où les strass et les paillettes maintiennent un attrait tout à fait indéfectible et fascinant, presque fantasmagorique. Pour autant, c’est loin de s’imaginer une ascension fulgurante et ces succès à la pelle ponctuant sa jeune carrière qu’il opérait. Fermement installée par ailleurs, The Weeknd a malheureusement eu du mal à l’appréhender au vu de la rapidité des événements. Il a donc, malgré lui, succombé à la consommation de drogues, et s’est abandonné aux excès. Une expérience douloureuse qu’il relate avec recul le temps du titre « Snowchild ». Issu de son quatrième et dernier disque en lice « After Hours », couronné par les fans et les critiques, le titre se voit affublé aujourd’hui de son clip inédit. Cette fois-ci cependant, le chanteur mise sur un visuel animé à découvrir sans plus attendre ci-dessous.

Nous retrouvons donc The Weeknd là où nous l’avions laissé à la fin de « Until I Bleed Out ». Ce dernier se résout à fuir ses tourments, tandis que les souvenirs reviennent le hanter. Ceux-ci l’entraînent d’ailleurs dans les méandres de la confusion. Le chanteur ravive des épisodes qui auront défini de sombres instants de son parcours sous cette regrettable dépendance, avant de sembler clore un cycle tandis que la fin du visuel nous renvoie aux premières secondes du clip réservé à « Heartless ». Pour rappel, il s’agissait du premier extrait de « After Hours » à être clippé, tandis que l’artiste proposait en parallèle pour les radios l’incontournable « Blinding Lights ». Alors, la boucle est-elle bouclée ? Seul l’intéressé pourra nous le confirmer par la suite. Affaire à suivre !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *