Kemmler contraste les émotions dans un projet nuancé de « Gris » !

Le rappeur livre le premier tome d’un album évolutif !


Back dans les bacs ! ⇒ Deux ans après la parution de son premier essai « Rose », Kemmler s’apprête à remettre le couvert selon un concept évolutif cette fois-ci. En l’attente de ce deuxième album donc, il nous livre aujourd’hui un premier EP baptisé « Gris », garni de sept titres parmi lesquels vous retrouverez notamment « Différent » ou encore « Confinez-Moi Avec Elle » et bien d’autres pépites.

Le temps de « Gris », Kemmler prend position de manière à se livrer davantage et à faire un point purement introspectif sur sa situation actuelle avec sa plus belle plume, si délicate et consciencieuse. Si ses regrets et doutes le hantent encore, il n’hésite pas d’entrée à les poser sur la table dans un souci d’« Absolution » pleinement transparent et poignant à souhait. Comme il le clame d’ailleurs, « c’est pas commun de commencer un album en s’excusant ». S’il se présente désolé de ne pas avoir répondu aux attentes des autres notamment, le rappeur n’a pas changé pour autant et a toujours gardé une même ligne de conduite exemplaire.

Ce qui s’apparente telle la première moitié d’un opus qui promet bien des surprises nous offre ici une facette sombre qui s’estompe au fur et à mesure. Et ce, jusqu’au final « Différent » qui représente à notre sens l’affranchissement d’une condition authentique. Kemmler dessine son périple loin des sentiers battus, et laisse transpirer une passion indéfectiblement lumineuse pour la musique. Rappeur à part ? Peut-être… Mais cela n’enlève en rien un talent immense qui saura faire de l’artiste – dont l’amour pour le rap a toqué à sa porte lors de son adolescence – un inclassable précieux et génialement novateur au cœur du paysage musical français !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *