Hyphen Hyphen lutte contre le harcèlement en images !

hyphen hyphen mama sorry like boys hh

Focus sur deux titres phares du deuxième album !


« Like Boys » ⇒ C’est l’un des premiers titres écrits pour les besoins de « HH », successeur de « Times ». Et le morceau a une histoire bien particulière. Alors que Santa et Line rejoignaient Adam au studio, sur le chemin, une rencontre fortuite n’a su que les perturber. Un jeune homme est venu harceler les deux demoiselles, jusqu’à ne plus les lâcher. À un certain point, qu’elles ont opté pour cette tournure qui est on ne peut plus explicite : « I don’t even a like boys ». Finalement arrivées à destination, Hyphen Hyphen a alors commencé à écrire autour de cette thématique. Et ce, en mettant en exergue ce qu’elles auraient souhaité dire à ce forcené dépourvu de bon sens.

Un morceau qui reste ancré dans l’actualité à l’heure où nous écrivons ces quelques lignes. En effet, beaucoup de femmes sont encore victimes de harcèlement de rue. Si à l’origine ce « Like Boys » n’était qu’anecdotique, ce qui a rendu possible un hit incontournable libère par la même occasion un vrai message féministe, libérateur et puissant.



« Mama Sorry » ⇒ Pour ce second extrait, Hyphen Hyphen délivre un message fort et un clip percutant accompagne le texte. Le tout offre un package qui marque les esprits. En effet, il peut dans un premier temps faire prendre conscience quant aux différences des uns et des autres. Dans un deuxième temps, il s’agit de les faire accepter et de prôner la tolérance coûte que coûte.

Le trio consolide encore plus son image de groupe bienveillant en défendant l’acceptation de soi. La chanson évoque la force et le courage nécessaire pour affronter les regards malveillants que certains puissent porter à des individus dont ils ne comprennent, ni ne tolèrent, l’orientation sexuelle. Vous l’aurez compris, « Mama Sorry » met en avant les inégalités par lesquelles sont touchées les Hyphen Hyphen.

Dans ce clip coécrit et coréalisé par le trio, puis monté par les soins de Santa, nous y retrouvons Raph. L’actrice est connue pour son rôle dans le film Ma Loute, réalisé par Bruno Dumont. Cette dernière y campe le rôle d’une jeune femme harcelée. Elle va trouver de l’aide auprès de ses amies pour pouvoir surmonter les différentes épreuves qui l’aideront à assumer sa sexualité.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LES DERNIÈRES INTERVIEWS