SoKo est de retour avec un nouveau clip inédit !

SoKo se fait rare, mais n’oublie pas ses fans !


La surprise ! ⇒ Depuis la parution de son dernier album « My Dreams Dictate My Reality » cinq ans auparavant, nous n’avons des nouvelles de SoKo que ponctuellement. La bordelaise, devenue jeune maman en 2018, n’a proposé qu’une petite poignée de rendez-vous. N’oublions pas qu’en parallèle de la musique, l’artiste est également actrice, et qu’elle n’a pas manqué de se tourner davantage vers le septième art en s’illustrant dans Voir Du Pays, La Danseuse ou encore Le Déserteur plus récemment. En bref, Stéphanie Sokolinski – de son vrai nom – n’était pas si loin que ça. Car voilà que depuis quelques heures, celle qui offrait l’inédit « Sweet Sound Of Ignorance » deux ans plutôt remet le couvert. En effet, SoKo ravit et nous propose « Being Sad Is Not A Crime » par surprise.

Pour ce nouveau single, SoKo se positionne en tant que victime d’accusations trop hâtives. « Being Sad Is Not A Crime » use de l’expérience de la chanteuse et dépeint le besoin que certains puissent éprouver de rejeter la faute sur l’autre lorsque la tristesse les emplit. Il faut toujours un coupable, paraît-il, et l’artiste n’est pas du genre à se laisser faire. Par ailleurs, elle exprime que les répercussions de ces quelques allégations la heurtent profondément. Si SoKo est bel et bien décidée à tout faire pour ne plus être sous l’emprise de quiconque serait toxique à son égard, elle martèle le fait que le chagrin est normal. La morale, il ne faut pas se résoudre à justifier le fait d’être triste en trouvant un bouc émissaire à tout prix.

Sans plus attendre, découvrez « Being Sad Is Not A Crime » en images ci-dessous. Pour l’anecdote, le clip a été réalisé du côté de Los Angeles en septembre 2019. SoKo a pris soin de privatiser un théâtre de marionnettes pour mener à bien le projet. Regardez !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *