Maëlle et le monde de la musique, une affaire de famille !

Les premiers pas de Maëlle dans l’art !


Dès la plus tendre enfance ! ⇒ C’est très tôt que la jeune Maëlle se lie de passion pour la musique. Ayant grandi en Bourgogne, à Tournus plus précisément, la demoiselle découvre cet art au sein du cocon familial, appuyée par ses deux grandes sœurs. Mais cet amour, l’interprète de « Toutes Les Machines Ont Un Cœur » le nourrira davantage à partir de ses cinq ans. En effet, elle décide alors de se lancer, et d’apprendre le piano. En parfaite autodidacte, elle n’a nullement besoin de cours pour jouer ses premières notes. Par la suite, elle s’essaye au piano et rend compte d’un confort avec le chant.

Au cours de son adolescence, les choses deviennent plus claires encore. Maëlle compte bien persévérer, et consacre la plupart de son temps à s’exercer. Fan du télé-crochet The Voice, elle suit assidument la sixième saison en 2017. Tout se confirme, la jeune artiste en herbe est bel et bien prête à tenter sa chance, fortement soutenue par ses proches, bien entendu. C’est alors qu’elle décide de s’inscrire pour l’année suivante, et marquera les esprits en 2018. La demoiselle séduit les français d’entrée, et prouve son talent incommensurable à l’aide de prestations étincelantes.

La suite de l’histoire, nous vous la conterons demain. En attendant, nous vous invitons à revivre une interprétation ô combien exceptionnelle. Lors de la septième saison de The Voice, Maëlle reprenait notamment « Wasting My Young Years » du groupe London Grammar. (Re)découvrez sans plus attendre la performance en images ci-dessous !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *