Live Report : Machine Gun Kelly @ Élysée Montmartre, Paris – 01/09/2019

Machine Gun Kelly installait son Hotel Diablo en live dans la capitale !


Le rappeur de Cleveland de retour ! ⇒ Il est devenu coutume pour Machine Gun Kelly de nous rendre visite tous les deux ans à Paris. En 2017, l’artiste nous proposait son troisième essai « bloom ». Cette fois-ci, il est de retour avec « Hotel Diablo », un nouvel album moins expérimental et qui trouve son essence dans un cocktail triomphant, ramenant les meilleurs ingrédients de ses précédents disques.

Il est 20h50, nous sommes le dimanche 1er septembre 2019. Pour son deuxième passage consécutif à Paris, le jeune homme foule les planches de l’Élysée Montmartre. Machine Gun Kelly débute son set à l’aide de l’intro de son dernier opus en lice. « Sex Drive », appuyée par la voix de l’actrice et mannequin Cara Delevingne, est la pièce maîtresse qui annonce d’emblée la couleur. « Welcome to the Hotel Diablo ! » Mise en scène certes minimaliste, seul un écran vient définir l’univers du rappeur où images de synthèse et d’archives se succèdent durant le show. Force est de constater que la puissance du spectacle repose sur la mise en exergue des musiciens au premier abord.

Pour notre plus grand plaisir, Machine Gun Kelly revisite sur scène ses derniers grands standards, et interprète avant tout les meilleurs morceaux issus de « Hotel Diablo ». Le succès est au rendez-vous, la ferveur indéfectible des fans est au rendez-vous. Sur près d’une heure et demie, le public emboîte le pas au rappeur et chante par cœur les compositions de ce dernier.


machine gun kelly hotel diablo live elysée montmartre paris concert


Un concert d’exception ! ⇒ Ce que nous retenons de cette soirée, c’est peut-être dans un premier temps une folie un peu plus tempérée par rapport à la dernière fois. Dans un sens, Machine Gun Kelly privilégiait la performance de cette nouvelle aventure bien plus introspective. Moins survolté, il était surtout question de technique lors de ce concert. Pour preuve, le rappeur a su alterner avec brio les morceaux plus rock et ceux dans une veine bien plus hip-hop.

Qu’il s’adonne à la maîtrise du verbe, notamment sur « Breaking News 2 », ou à de petites douceurs tels que « Let You Go » ou encore « 5:3666 », Machine Gun Kelly s’est montré bien plus à l’aise et en paix avec lui-même. Il faut dire que « Hotel Diablo » est une lecture sans équivoque du passé du rappeur, jusqu’à aujourd’hui. Le disque dépeint un bilan de carrière, transposé avec juste et efficience sur scène.

À noter que Machine Gun Kelly a offert une communion encore plus intime avec le public. N’hésitant pas à faire des allers-retours de part et d’autre de la scène, autant vous dire que les adeptes ont pu apprécier le spectacle de tous angles, sans en manquer une simple bribe. L’apothéose de ce concert, c’est lorsqu’il a pris le micro pour interpréter son fameux « Rap Devil ». Un morceau incisif et cinglant, pour rappel, dans lequel il remet les points sur les i vis-à-vis de son nouveau rival, Eminem. La foule obtempère, et démontre son soutien infaillible envers l’auteur de « Hollywood Whore ». Notons également ce bel hommage rendu à Billie Eilish, tandis qu’il reprenait la chanson qui l’a révélée : « Ocean Eyes ».

Seuls petits bémols, non graves nous vous rassurons, c’est que nous aurions été ravis d’entendre ce qui est à notre sens l’un des indispensables du répertoire de l’artiste. Nous avons nommé l’excellent « Alpha Omega », qui démontre en un titre aussi bien sa technicité pointilleuse que son éclectisme à tout épreuve. Puis, dans un second temps nous aurions aimé que Yungblud soit de la partie, physiquement, pour épauler Machine Gun Kelly le temps de « I Think I’m Okay ».

En somme, Machine Gun Kelly a encore monté d’un cran dans son professionnalisme, et nous a offerts un show à son optimum. En espérant le revoir très prochainement parmi nous pour une nouvelle date !


machine gun kelly hotel diablo live elysée montmartre paris concert


Setlist

Sex Drive / Habits
Breaking News 2 / El Diablo
Loco / GTS / Wild Boy
Roulette
Let You Go
Trap Paris
Candy
• ft. Trippie
The Breakup
Hollywood Whore
Glass House
Ocean Eyes
See My Tears
Floor 13
Rap Devil
Dexters Lab / Lately
5:3666
I Think I’m Okay
Waste Love
B.M.F.
Till I Die / 27

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *