« Candy » : Machine Gun Kelly traite de ses addictions !

Une relation toxique avec le « Candy » !


La drogue et ses méfaits ! ⇒ Le rappeur de Cleveland nous livrait ce vendredi 5 juillet une quatrième étape de sa discographie. Avec l’excellent « Hotel Diablo », Machine Gun Kelly procède à une introspection bien plus évidente et nous invite à le comprendre davantage. Après le tourmenté et pourtant festif « I Think I’m OKAY » – partagé avec Yungblud et Travis Barker – il nous offre aujourd’hui le clip de « Candy » sur lequel il convie Trippie Redd.

Le morceau est simple, Machine Gun Kelly use d’une composition mid-tempo très pop rock sur laquelle il dépeint sa relation d’amour avec la drogue. Conscient de ses addictions, il explique avoir grandi ainsi. Par conséquent, il est difficile pour lui de s’en défaire aujourd’hui malgré le fait d’essayer. Notez par la même occasion cette métaphore médicinale voire même plaisante où la drogue apparaît comme un traitement ou des friandises.

Pour la mise en images, nous avons affaire à quelque chose d’aussi provocateur que préventif. En ouverture, Pete Davidson, l’ami de longue date de MGK, empêche des enfants de se procurer de la drogue dans sa pharmacie, prétextant qu’ils s’y prennent mal. Car oui, acheter de telles substances est mine de rien un art, et c’est ce qu’il essaie de leur faire comprendre pour qu’ils puissent revenir entraînés, dans de meilleures conditions. L’usage de la drogue n’a rien de bon, Machine Gun Kelly réprimande habilement en images la possibilité de débuter la consommation tôt par ce biais-ci, et met en garde ses auditeurs pour qu’ils ne reproduisent pas le même schéma, misant sur le choquant et alarmant à la fois. Découvrez sans plus attendre « Candy » en vidéo !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *