Angèle dévoile son petit bordel avec « Brol » !

La jeune artiste belge présente son premier album !


Un bordel bien organisé ! ⇒ Issue d’une famille d’artistes, c’est en 2015 alors qu’elle a tout juste vingt ans qu’Angèle fait ses premières armes dans la musique. La sœur du rappeur Roméo Elvis va se faire connaître à Bruxelles en écumant les petits concerts dans des bars. En parallèle, l’artiste nourrit son compte instagram et jongle entre musique et humour pour le plus grand plaisir de sa communauté grandissante. Par la suite, elle assure en 2017 les premières parties sur de grosses dates pour Ibeyi ou encore Damso. Mais, c’est en fin d’année dernière que sa carrière décollera réellement pour de bon.

Fin 2017, Angèle séduit le public et agrandit sa fanbase à l’aide du viral excellentissime « La Loi De Murphy » qui comptabilise plus de 11 millions de vues à l’heure où nous écrivons ces quelques lignes. Les extraits s’enchaînent, de « Je Veux Tes Yeux » à « Jalousie » en passant par « La Thune » jusqu’à ce vendredi 5 octobre. Car oui, c’est le grand jour pour la demoiselle qui nous présente son premier album « Brol », composé de douze chansons originales. Pour anecdote, Brol est un terme argotique belge pour désigner le bordel ! Découvrez en intégralité cet opus brillant ci-dessous !



Le nouveau clip ! ⇒ Pour fêter l’arrivée de « Brol », Angèle nous offre les images de sa collaboration avec son frangin Roméo Elvis. Tous deux partagent le catchy « Le Bonheur ». Ici, les deux artistes nous content les dessous de la quête du bonheur. Pour atteindre la bienséance, selon eux, il faut faire abstraction de tout ce qui nous mine le moral et préférer ne se focaliser que sur l’envie d’être heureux. Plus facile pour y arriver, et pour ce faire, ne pas se préoccuper des modes et de la tendance du moment.

Pour illustrer cette idée, Angèle et Roméo Elvis nous proposent un clip contrasté et décalé. En effet, nous les retrouvons en marge saisonnière alors qu’ils s’habillent de façon hivernale et sortent les skis pour affronter l’été et la plage. Un paradoxe qui explique habilement cette nécessité de ne pas tenir compte de ce que l’on voit de nous, mais de faire ce qui nous plait comme nous l’avons décidé. Regardez !



💿 Téléchargez « Brol » en cliquant ici !

LES DERNIÈRES INTERVIEWS