Chronique album • Hayley Kiyoko : « Expectations »

Un projet bien plus mature ?


• Présentation ⇒ Déjà 3 EP à son compteur, il était temps pour Hayley Kiyoko de nous proposer son premier album. « A Belle to Remember », « This Side of Paradise » et « Citrine » qui ne se ressemblent pas et qui nous offrent plusieurs lectures tant textuelles que musicales.

Le 30 mars prochain sortira à travers le monde ce premier album intitulé « Expectations » sous le label Atlantic Records. Malheureusement pour la France, nous ne pourrons mettre la main sur le projet qu’en digital. Outre-Atlantique, des éditions collector et limitées sont disponibles à la pré-commande pour les plus grands fans !



Hayley Kiyoko s’installe ! ⇒ Si vous avez pris le temps d’écouter les trois EPs d’Hayley, lorsque vous écouterez son nouvel opus, vous pourrez retrouver par moment des sonorités que vous aurez entendu auparavant.

Il est toujours difficile pour un artiste en pleine émergence de débarquer avec un premier album d’entrée et d’initier l’auditeur à son univers. Hayley Kiyoko l’a bien compris et a donc, comme nous vous le précisions, sorti en amont trois EP bien distincts avec tous leur particularité. Bien que le dernier nous semble bâclé et inachevé, cela permet de dresser un bilan après quelques années à tâtonner le terrain avant de sortir le grand jeu.

Par conséquent, pour ce premier essai long format, Hayley Kiyoko a pris le soin de rassembler les éléments les plus percutants de ces trois premières salves de chansons, ne se focalisant plus que sur ce qui aura séduit son public mais très certainement avant tout, sur ses observations et leçons personnels au vu du travail déjà effectué. Nous nous retrouvons donc avec un « Expectations » qui porte bien son nom. En effet, le disque répond à nos attentes et trace une prise de maturité évidente ainsi qu’une dimension bien plus aboutie que ce à quoi elle nous avait habitués jusqu’à présent.

Si Hayley Kiyoko offre un album en marge qualitativement de ce qu’elle nous a proposé jusqu’à présent, il semblerait que quelques caméos auditifs se soient glissés dans l’album en guise de clin d’œil à son parcours puisque certains arrangements tendent à nous rappeler et à nous replonger intuitivement sur ses premiers EP. Par exemple, quelques arrangements en toute fin du morceau « Molecules » viennent titiller notre oreille et nous donner cette impression de déjà entendu à travers le titre « Gravel To Tempo ». Quant à « Wanna Be Missed », nous retrouvons, selon nous, quelques petites similitudes avec le morceau « One Bad Night ». Alors pure coïncidence ou incrustation réfléchie de ces quelques éléments pour discerner les nouveaux venus des fidèles de la chanteuse ? Beaucoup de questions qui demeurent sans réponse mais qui pour autant nous montrent un travail abouti d’une richesse imparable sous tous les angles.



Un album à hits ! ⇒ Si nous avions été à la place d’Hayley Kiyoko, il aurait été difficile pour nous de vous donner le nom du hit que nous aurions pu mettre en avant comme premier single. Nous n’aurions pas choisi « Curious » comme elle a pu le faire, bien qu’il fasse partie de notre sélection. D’autres morceaux comme « Wanna Be Missed »,  « He’ll Never Love You » qui fait penser à l’histoire du titre « Girls Like Girls » et qui fait référence au vécu d’Hayley qui se met en couple avec des filles pour qui, la relation lesbienne est inconnue et qui n’ont connu que des garçons auparavant, ou encore « What I Need » dont nous pensons qu’un clip ne saurait tarder, au vu de la puissance de ce morceau, auraient pu être les fameuses cartes de visite. Mais arriver avec comme premier single « What I Need » alors que celui-ci est un duo, en effet, elle s’est entourée de l’artiste Kehlani, le choix n’aurait pas été des meilleurs. Il pourrait venir en appui en tant que deuxième single.

En revanche, nous sommes plutôt satisfaits que les premiers extraits de « Expectations », « Sleepovers » et « Feelings » n’aient pas été retenus comme véritables premiers singles promotionnels. En effet, ces morceaux nous font penser à son EP « Citrine » dont la qualité du projet est moins intéressante que ce nouvel album. Alors si vous avez commencé par écouter ces morceaux et que l’envie d’en écouter plus vous a été stoppée, nous vous conseillons de dépasser vos a priori et d’écouter le nouvel opus dans son intégralité.



Ce à quoi vous devez vous attendre ⇒ Comme nous vous l’expliquons, le premier point à noter de cet album c’est la prise de maturité musicale d’Hayley Kiyoko. On l’aura attendu longtemps cet album mais cette attente en valait vraiment la peine. Comme vous le savez, Hayley Kiyoko ne se cache pas d’être lesbienne et de défendre corps et âme la cause LGBT, comme en témoignent majoritairement ses clips et l’atmosphère des quelques premiers extraits dévoilés jusqu’à présent. Si nous avons eu peur que cet album soit centré que sur la défense et la mise en avant de la communauté LGBT, cause à laquelle nous adhérons, la chanteuse a su trouver d’autres sujets d’inspiration. Or, si nous nous attendions à ce que l’album soit centré autour de cette thématique, il en est tout autre puisque, certes il est majoritairement question d’amour, mais Hayley Kiyoko le traite sous tous ses aspects et semble transposer son expérience personnelle, et une transition vers le meilleur à venir, en évoquant tout aussi bien son parcours.

Si « Expectations » a mis du temps à arriver des suites d’une commotion cérébrale dont se remet doucement Hayley, il s’avère donc être le titre idéal pour l’album puisque Hayley Kiyoko se confie sur ses ambitions et ce qu’elle attend de la vie après les épreuves traversées, comprenant la recherche de soi-même, les déceptions encourues et son leitmotiv du moment à savoir relativiser et se détacher de toutes ses peines, déceptions et moments de doute afin de s’accepter pleinement, d’observer un accomplissement personnel et d’aller de l’avant comme en témoigne « Let It Be », le morceau de clôture du disque qui vient ouvrir un champ des possibles vers un prochain album moins mélancolique et nostalgique au profit de quelque chose de bien plus festif. Hayley Kiyoko a réussi à transposer tous ses démons sur ce premier album agréablement réussi, comme par exemple le fait d’être trop intense dans ses sentiments, ce qu’elle exprime le temps de « Feelings », et a su les vaincre avec brio. Un résultat des plus convenables et qualitatifs que nous vous recommandons de vive voix puisque celui-ci a été écrit et composé par l’artiste elle-même !



💿 Pré-commandez « Expectations » en cliquant ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *