LIVE

Chronique album • Paramore : « After Laughter »

Chronique album • Paramore : « After Laughter »

Les tendances évoluent, et le groupe Paramore ne déroge pas à la règle à travers son cinquième album « After Laughter » disponible depuis ce vendredi 12 mai 2017. En effet, si nous sommes loin de l’ère punk rock que nous proposait autrefois le groupe, la formation honorée par Hayley WilliamsTaylor York et Zac Farro nous propose un univers différent, beaucoup plus pop, osant une direction artistique orientée selon les aspirations musicales du moment.

Pour preuve, ces derniers observent un schéma tout à fait innovant dans leur carrière. Qu’en résulte t-il de ce nouvel opus ? La surprise est de taille, nous avons décrypté ce nouvel opus afin de vous initier à cette nouvelle génération orchestrant un renouveau du côté de ce groupe actif depuis maintenant treize années de bons et loyaux services.



Fatalement, la transition observée vis-à-vis des précédents opus pourrait laisser dubitative au vu des deux premiers extraits proposés en amont de la sortie, à savoir « Hard Times », ouvrant habilement le bal, et plus récemment le survolté « Told You So ». Effectivement, nous sommes d’entrée plongés au cœur d’une panoplie de sonorités auxquels les Paramore ne nous avaient que très peu habitués. Douze morceaux viennent alimenter ce cinquième disque plein de surprises, tous aussi colorés les uns que les autres.

Ce qui découle après une première écoute, c’est cette minutie inégalable quant à la réalisation puisque une cohésion générale se laisse apprécier le temps de quarante minutes d’écoute relevant indéniablement du génie. Si Hayley Williams et ses compères ont décidé de prendre des risques de taille, rien n’est laissé au hasard de par le fait que nous retrouvions bien cette empreinte vocale liée à une créativité artistique sans égal, pour un habillage sonore des plus réussis.


• Clip « Hard Times » :


Un projet totalement accessible nous est offert, conciliant les attentes d’un public jeune et adepte de musique pop avec celles d’une fanbase initiée hâtive de découvrir « After Laughter » dans son intégralité.

Entre hits pêchus à l’image des deux singles amorçant sa promotion et titres plus mélodieux et axés sur une accalmie tout de même ensoleillée, nous pensons aux morceaux « Forgiveness »ou encore « 26 » par exemple, ceux-ci mêlent un concentré honorable de propositions toutes à leur hauteur respective pour un disque ficelé efficacement, livrant un disque répondant à une humeur générale dégressive sur la première moitié puis progressive sur la seconde, pour un final en apothéose avec le morceau « Tell Me How ».


• Clip « Told You So » :


Mention spéciale pour les morceaux « Rose-Colored Boy »« Pool » et « Caught In The Middle » qui ramènent une certaine veine propre aux fondamentaux de Paramore, bien qu’adaptés à l’expression artistique tendancielle que le groupe connaît aujourd’hui. À l’image de la scène rock industrielle, ces derniers ont su miser sur un panel de sonorités large, aspirant à élargir leur communauté pour un projet favorable à une exploitation basée sur la longévité.

Une écoute totale du disque limpide, ne laissant aucune vraisemblance de lassitude de par un réel travail sur l’enchaînement et la sélection des pistes. Délaissons le passé, et concentrons-nous sur cette nouvelle ère que Paramore nous propose, et laissons-nous aller à l’appréciation sincère d’une dynamique vivante et louable. « After Laughter » s’impose donc parmi les incontournables de cette année. Nous sommes séduits et nous ne pouvons attendre que de les voir défendre ce disque sur scène et nous présenter cette fraîcheur en live, le temps d’un show exceptionnel.



À noter que les Paramore se produiront ce mardi 27 juin 2017 au Grand Rex de Paris pour un concert exceptionnel afin de nous présenter « After Laughter ». Plus d’informations sur l’événement en cliquant ici.