LIVE

Théo Maxyme nous livre une reprise d’un morceau de Radiohead

Théo Maxyme nous livre une reprise d’un morceau de Radiohead

Ce soir, nous vous postons le cover du titre « Fake Plastic Trees » proposée par Théo Maxyme. Le morceau original apparaît sur l’album « The Bends » des Radiohead, sorti en 1995.

C’est un titre métaphorique qui est ici repris, pointant du doigt le superficiel majoritairement mis en avant par ce que nous sommes devenus, à savoir des consommateurs compulsifs dans l’âme.

Effectivement, selon Thom Yorke, chanteur et leader du groupe, la chanson s’inspire du quartier d’affaires londonien Canary Whorf, proche de la Tamise, et qui en 36 ans, depuis donc son implantation, a connu une croissance exponentielle de son activité, accrue par une consommation grandissante de biens et de services des particuliers.

Le message du morceau est à décrypter entre les lignes. Nous consommons dans l’excès, que nous ayons besoin ou non de ce dans quoi nous dépensons, nous lassons de ces achats et réitérons ainsi de suite l’opération, allant donc au profit de ces modèles économiques et entreprises.

En ce qui concerne le choix de cette reprise, Théo déclare : « Je l’avais reprise dans un élan d’émotion pour toucher quelqu’un en particulier. Au delà de l’approche commerciale du titre qui ne m’intéresse pas tellement il y a aussi tout un malaise vis-à-vis des gens qui vivent dans le faux et qui arrivent à se satisfaire du superficiel. De ces gens qui consomment jusqu’à l’amour sans y donner de vraie valeur, et qui perdent la notion d’eux mêmes. La dernière phrase « If I could be who you wanted all the time » est une façon de tendre la main. »