LIVE

Chronique album • Madame Monsieur : « Tandem »

Chronique album • Madame Monsieur : « Tandem »

En cette période presque hivernale, le duo Madame Monsieur composé d’Émilie Satt et Jean-Karl Lucas nous offre un EP faisant office de carte de visite sobrement intitulé « Tandem ». Si la dénomination EP est effective, les deux se sont montrés généreux puisqu’ils nous proposent dix morceaux à travers celui-ci.

À majorité pop, Émilie et Jean-Karl ont su transcender les frontières en ajoutant une touche urbaine et bien plus, grâce à l’appui du collectif de producteurs Medeline sur l’ensemble du projet. Nous y reviendrons plus en détail au cœur de notre chronique.


Madame Monsieur - 2016 - Tandem • EP


Écoute après écoute, ce que nous retenons de ce disque, c’est cette envie de transgresser les règles imposées par les codes sociétaires afin de briser cette routine que nous vivons au quotidien. En effet, le tandem nous propose habilement un échappatoire liée à une prouesse technique mariée à la douceur et la sensibilité dégagées par la voix d’Émilie comme en témoigne le morceau « Partir », qui selon nous se réfère tel un véritable hymne pour le couple.

Loin du négativisme, les deux nous livrent un message plein d’espoir sur l’intégralité du projet et nous tendent la main afin que nous les rejoignions dans cette quête de la plénitude et du bonheur qu’ils ont su transposer à merveille en musique. L’évasion est au rendez-vous. Nous écoutons l’album qui se révèle magique et chaleureux à souhait, et oublions les soucis et futilités pouvant affecter notre bien-être.


• Clip « Partir » :


Ce message véhiculé au long des presque 40 minutes d’écoute voit son curseur poussé à son maximum grâce à une prouesse technique remarquable en ce qui concerne l’adaptation des écrits en fonction des choix instrumentaux. Comme évoqué ci-dessous, la vague pop urbaine aura rattrapé Madame Monsieur. Mais Émilie et Jean-Karl vont encore plus loin en proposant une petite pointe d’electro à la Major Lazer notamment sur le morceau « Tournera » en collaboration avec le rappeur Youssoupha, dont vous pourrez retrouver une version du morceau « Smile » au tracklisting mais cette fois-ci sans le MC de l’écurie Bomayé Musik.

À tout cela s’ajoute un casting de prestige nouant de plus belle le rap à cet univers pop en la présence de Disiz sur le titre « Tel Est Pris »S.Pri Noir sur « See Ya »Dinos Punchlinovic sur « Défends-Moi ». Mention spéciale pour le morceau d’introduction « Morts Ou Vifs », où la pop se conjugue à l’univers jazz du trompettiste de renommée Ibrahim Maalouf et à la plume aiguisée de Jok’Air issu du groupe du 13ème arrondissement de la capitale MZ. Un morceau surprenant qui confirme la puissance de l’éclectisme du tandem qui aura su avec brio convier chaque protagoniste à ouvrir les portes de son univers fantastiquement original.


 • Clip « You Make Me Smile » :


En prime, Madame Monsieur s’essaye au rap et nous livre une reprise à leur image du morceau « Égérie » signé Nekfeu. Et que dire ? Le résultat est absolument étonnant et réussi. C’est en effet une version très sensuelle qui nous est proposée. Le couple propose une alternative intuitive pouvant réconcilier les non-initiés au rap à ce courant musical. Enfin, le disque se termine sur le romantique « Théorème » qui se révèle introspectif. Un morceau dans lequel Émilie et Jean-Karl nous chantent leur complicité au-delà des mots, la puissance de leur amour tel un axiome.

La boucle est bouclée ! En somme, Madame Monsieur nous propose un véritable concentré d’amour, d’espoir et d’évasion. Le disque s’écoute et se réécoute à volonté ! Le duo nous a fourni ici un indispensable qui nous rend impatients de découvrir ce qu’ils nous réservent pour l’album. Si la qualité est plus qu’optimale sur cet EP, nous pouvons d’ores-et-déjà nous attendre à être ravis de nouveau sur le prochain projet. Félicitations aux artistes !