LIVE

Chronique album • Dr. Beriz : « 1974, La Vie Avant Les Hits »

Chronique album • Dr. Beriz : « 1974, La Vie Avant Les Hits »

C’est le 29 avril que Dr. Beriz sortait son premier album solo intitulé « 1974, La Vie Avant Les Hits » sur le label numéro 1 des années 2000 à savoir le Wati B.

Pour ce projet, le Doc ne déroge pas à la règle et s’empare de la recette du hitmaking efficace qui constitue la force du label depuis des années déjà. Nous avons écouté ce projet pour vous !


Docteur Bériz - Cover album « 1974 »


Au programme, 16 titres constituent « 1974 » sur lequel ont répondu à l’appel de nombreux guests dont Dry sur le morceau « Non Merci » qui fait office d’ouverture de l’album juste après la très efficace intro qui annonce la couleur du projet et immisce l’auditeur d’entrée dans l’univers original du scientifique du WA.

Aussi présent, Black M sur le titre « Copacabana » à l’instrumentale très latino, qui apporte une touche très évasive et entraînante comme de nombreux titres sur lesquels nous reviendrons plus tard. S’en suivent la présence de John K sur également un hit en puissance, à savoir « Celui Qui Est » puis celle de JRDoomams sur la thématique de l’amour et ses déceptions via le titre « Love ».


• Clip « Ça Serait Beau » :


Dans « 1974 », Dr. Beriz rend hommage à la Jamaïque et à l’Afrique à travers le morceau « Jamaican Boy » qui met en avant ses origines et ses inspirations ainsi que son histoire, l’immigration jusqu’en France et ce qui en a découlé jusqu’à son succès aujourd’hui, le tout sur une instrumentale reggae envoûtante.

Fondamentalement, le projet se base sur des refrains lourds et efficaces, faciles à retenir faisant du scientifique une machine à hits qu’il sait conjuguer avec des prods intuitivement sélectionnés mais aussi des textes méticuleusement travaillés et ce tout comme à l’époque L’Institut. Une continuité et une ligne directrice respectées à saluer ! Retenons notamment les très réussis « À Force »« Appelle-Moi » ou encore « Ça Serait Beau ».

Il n’en oublie bien entendu pas pour autant son instinct de kickeur et le prouve sur « Dernier Negro » qui se veut être une mise au point sur son authenticité et son attitude unique au milieu du game, expliquant également son quotidien et sa manière d’y évoluer en conséquence.


• Clip « À Force » :


Un excellent projet que nous livre ici Dr. Beriz, authentique, complet à souhait, riche en musicalités et en écriture. « 1974, La Vie Avant Les Hits » s’inscrit comme un must-have pour les collectionneurs cette année mais également pour ceux qui aimeraient découvrir une nouvelle fraîcheur musicale.

N’hésitez pas à vous le procurer dès à présent dans les bacs et sur les plateformes de téléchargement légal !