LIVE

Chronique album • Diomay : « Tchiki’O »

Chronique album • Diomay : « Tchiki’O »

Diomay revenait dans les bacs avec son nouvel opus « Tchiki’O » le 12 février dernier. Une chose est sûre, le MC parisien a une plume incontestablement durable et nous livre un 11 titres fort intéressant, revenant aux fondamentaux d’un bon vieux « 90 BPM ».


12675165_10206184970684875_1290890428_o


Après son précédent opus « Le Gaucher » paru en 2014 sur lequel le rappeur n’était plus assisté à la production par Alexi Kantrall aka Le Roumain, il réitère aujourd’hui avec brio l’opération en s’entourant de Perso Le Turf,  Diogene et Pyerroman ou encore Fleow et Slicemaker à la composition, le tout mixé par le studio Just Music Beats de l’école Dipset, Roc-A-Fella ou encore Kanye West.

Sur cette galette particulièrement efficace, annoncée comme la dernière en lice, Diomay semble reprendre un second souffle certain et laisse présager l’arrivée de nouveaux albums par la suite, ne serait-ce qu’au minimum un seul.


• Son « Profession Duper » :


 

Diomay n’a pas perdu son talent d’écriture. En effet, entre punchlines tranchantes et jeux de mots à multi-interprétations, le rappeur démontre une fois de plus qu’il sait manier le savoir-faire sur le durable comme à ses débuts. Restant fidèle à ses bases, la textualité se conjugue à un flow unique qui s’améliore de projet en projet.

Dès « Le Monde Sur Les Épaules » qui fait office d’intro au projet, Diomay frappe fort et annonce la couleur d’entrée et affirme qu’il n’a jamais changé de ligne directive contre un buzz dont il pointe du doigt la finalité pour appuyer qu’il a bel et bien gardé son éthique et respecte ses valeurs.


• Clip « La Mémoire Dans Le Flow Part. 2 » :


 

Sur des instrus énergiques, variées, et intelligemment ficelées de part une touche de nostalgie via des résonnances de musicalités old school (« Johnny Drama », « 10% »), le MC arpente une direction artistique étonnante sur lequel il se livre et rend beaucoup hommage à son fils tout en alliant l’égotrip comme sur le morceau « Tchiki’O ».

Un album authentique, riche en références et en influences que nous vous invitons à découvrir dans son intégralité dès à présent !