LIVE

Chronique album • Rihanna : « ANTI »

Chronique album • Rihanna : « ANTI »

C’est finalement aujourd’hui contre toute attente que le 8ème et très attendu nouvel album de Rihanna, « ANTI », a fait surface.

Pour les plus privilégiés d’entre vous, vous avez pu récupérer cet album gratuitement hier via la plateforme Tidal. Nous avons écouté pour vous cet album dans sa version deluxe !

Qu’en est-il de 16 titres qui s’est vu plébiscité depuis 3 ans maintenant?


Rihanna - 2016 - ANTI • Deluxe Edition


À notre grande surprise, à la vue du tracklisting, nous avons d’emblée ressenti un manque des singles « FourFiveSeconds »« Bitch Better Have My Money » et « American Oxygen » qui se voulaient tels des piliers porteurs de ce projets qui s’annonçait ambitieux.

À la veille de la pré-sortie gratuite du projet, la barbadienne envoyait ce qu’elle annonçait être le 1er single de l’album, à savoir le titre « Work » sur lequel elle collabore avec le rappeur canadien Drake.

Ce morceau n’est pas passé inaperçu et a suscité chez les fans de l’interprète de « Diamonds » un élan d’attente important malgré la communication très hasardeuse autour d’«ANTI».


MIX_Rih2000x1200


Dans l’ensemble, nous avons trouvé l’album beaucoup trop calme et peu varié sur la totalité du projet, ce qui s’avère être fort regrettable, nous nous attendions à des hits festifs dans l’élan d’un bon vieux « Pon De Replay » ou encore « We Found Love ».

Oubliez ce côté festif et attendez-vous à un album linéaire, qui semble prendre de l’ampleur et de l’intérêt sur la fin du projet.

Hormis les titres « Never Ending » et « Same Ol’ Mistakes » que nous avons particulièrement affectionné, nous nous sommes lassés sur le reste du projet, car Rihanna sait faire mieux et nous l’a déjà prouvé à maintes et maintes reprises.


rihanna-week


 Notons également que le titre de l’album, « ANTI », nous faisait nous attendre à un projet novateur, cassant les codes et révolutionnant quelque peu les chemins artistiques traditionnels auxquels RiRi a su s’adapter en poussant la recherche de la quintessence musicale.

Il va de soi que nous avons été relativement déçus, nous aurions aimé retrouver la Rihanna qui nous avait habitués à de vrais petits bijoux de créativité. Faute de temps par rapport à l’anticipation de la tournée à venir? Manque d’inspiration?

Nous attendons cependant d’ores-et-déjà le prochain opus qui, nous l’espérons, saura nous surprendre comme à l’époque d’un bon « Good Girl Gone Bad ».